Retraite : comment calculer sa pension

La pension de retraite est généralement composée de deux pensions : la retraite de base et la retraite complémentaire, qui n'obéissent pas aux mêmes modes de calcul. La retraite de base de la Sécurité Sociale est versée par la Caisse nationale d'assurance vieillesse (Cnav).

Comment fonctionne l'assurance retraite ?

L'assurance retraite est basée sur un système de répartition entre les générations. Les salariés financent directement la retraite de leurs aînés, et la génération suivante financera leur future retraite. La retraite est composée d'une retraite de base et d'une ou plusieurs retraites complémentaires obligatoires. Ces dernières sont versées par l'Arrco et l'Agirc.

Comment se calcule la retraite de base du régime général ?

Pour les salariés du privé, le montant de la pension de retraite est égal au salaire annuel moyen retenu, multiplié par le taux de pension auquel le salarié a droit, multiplié par la durée d'assurance au régime général de Sécurité sociale et divisé par la durée de référence nécessaire pour obtenir une pension à taux plein.
Le salaire moyen est déterminé, pour les salariés du privé, en calculant la moyenne des salaires ayant donné lieu à des cotisations pendant les vingt-cinq années les plus avantageuses de la carrière pour toutes les personnes nées à partir du 1er janvier 1948. Le salaire est pris en compte dans la limite du plafond de la Sécurité sociale, soit 3 269 € par mois pour l'année 2017.
Pour bénéficier du taux plein, soit 50%, il faut soit remplir les conditions de durée d'assurance déterminées selon l'âge de naissance (160 trimestres si 1947 est l'année de naissance par exemple), soit atteindre l'âge qui accorde le taux plein automatiquement (65 à 67 ans selon son année de naissance). Si ces conditions ne sont pas réunies, des décotes vont venir s'appliquer à la pension de retraite.
Pour les salariés du secteur public, le calcul de la pension est différent. La formule est la suivante : dernier traitement indiciaire brut x 75% x nombre de trimestres liquidables / nombre de trimestres nécessaires pour bénéficier d'une retraite à taux plein. Le dernier traitement retenu est celui des 6 derniers mois précédent le départ à la retraite.

Comment est calculée la retraite complémentaire ?

Les caisses de retraites complémentaires obligatoires sont l'Arrco et Agirc (pour les cadres). Le montant des pensions de retraite complémentaire est égal à l'assiette de cotisation multipliée par le taux de cotisation.
L'Arrco attribue des points de retraite dont le prix évolue en fonction du salaire moyen des cotisants. Les points sont calculés selon le taux d'acquisition, mais une garantie minimale de points (GMP) permet d'obtenir au minimum 120 points par an. Au 1er avril 2016, le prix du point Arrco est de 1,2513 €. Le montant annuel de la retraite complémentaire est alors calculé en multipliant le nombre de points par la valeur de ce point.
L'Agirc fonctionne sur le même système de points pour calculer le montant de la pension de retraite complémentaire des cadres. Une majoration s'applique pour tout enfant à charge à hauteur de 5% des droits. Le montant brut de la retraite annuelle de l'Agirc se calcule donc selon le total des points obtenus multiplié par la valeur du point de retraite. Au 1er avril 2016, le point Agirc est fixé à 0,4352 € pour les cadres.

Comment connaître vos droits ?

Le jeudi 13 octobre, le ministère des Affaires sociales a annoncé le lancement du site www.info-retraite.fr. Il permet à tous les citoyens, quel que soit leur âge, leur statut (cadre, fonctionnaire, travailleur indépendant mais aussi profession libérale ou chômeur touchant le RSA ou travailleur touchant la prime d'activité...) d'estimer le montant de leur pension en ouvrant un "compte personnel retraite".
Notons qu'à partir de 2019, il sera possible de formuler une demande unique de retraite en ligne via le site.

Retraite

Annonces Google