Comité d'entreprise européen (CEE)

Dans les grands groupes internationaux, les salariés sont informés et consultés par le biais du comité d'entreprise européen.

Les entreprises de dimension européenne

Le comité d'entreprise européen concerne les "entreprises de dimension européenne". Cette catégorie regroupe les entreprises qui emploient plus de 1 000 travailleurs dans les pays membres de l'Union européenne (UE) ou de l'Espace économique européen (EEE) et 150 travailleurs ou plus dans au moins deux Etats-membres.

Les prérogatives du comité d'entreprise européen

Le comité d'entreprise européen (CEE) est informé ou consulté sur les questions de nature transnationale, c'est-à-dire celles qui concernent tout le groupe ou des établissements présents dans au moins deux pays.
L'information du CEE par l'employeur consiste à lui transmettre des données utiles afin qu'il puisse évaluer en profondeur les conséquences des mesures proposées. La consultation consiste, pour les représentants dans les CEE, à formuler leur avis sur les mesures proposées.

La constitution du CEE

Le fonctionnement du CEE est défini par un accord conclu entre la direction de l'entreprise et le groupe spécial de négociation (GSN). Cet accord détermine la liste des entreprises ou établissements concernés, la composition du CEE, la durée des mandats, le nombre des réunions... Les thèmes concernés par l'information et la consultation sont aussi définis dans cet accord.
La composition du CEE et du GSN doit refléter le poids des effectifs présents dans chaque Etat.

Représentants du personnel

Annonces Google