Fleet Management : faut-il y avoir recours ?

Fleet Management : faut-il y avoir recours ? Difficile pour les entreprises de gérer une flotte d'entreprise de plusieurs centaines de véhicules. Pour les aider, elles peuvent faire appel à des prestataires de fleet management.

Entre les véhicules de fonction et les véhicules de service, les sociétés sont parfois amenées à gérer un parc automobile de grande taille. Ce qui demande du temps, des compétences et des talents que les services achats ne possèdent pas toujours. Heureusement, elles peuvent déléguer la gestion de leur flotte d'entreprise grâce au système de fleet management. Voici tout ce qu'il faut savoir sur la définition, les tarifs et les acteurs présents sur le marché.

Fleet management : définition

Avec le fleet management, l'entreprise achète ou loue des véhicules qui sont utilisés par ses collaborateurs au quotidien. Puis elle confie la gestion de la flotte à un fleet manager. Celui-ci est une véritable interface entre son client et les fournisseurs (loueurs de longue durée, prestataires d'entretiens, assureurs). Il fait en sorte de réduire les coûts et envoie pour cela des reportings détaillés à son client. Le fleet manager s'occupe de la maintenance, de la commande de carburant ou encore de l'assurance. Ajoutons qu'en plus d'un rôle de gestionnaire, le fleet manager peut être amené à jouer un rôle de conseil (choix du véhicule, de la motorisation…).

Pour que le fleet management soit rentable, il faut idéalement que le parc automobile de l'entreprise dépasse les 500 véhicules. Le marché du fleet management est promis à un bel avenir puisque selon une étude réalisée par l'institut Berg, 35 millions de véhicules d'entreprise circuleront en Europe à l'horizon 2018. Le fleet management s'applique également aux engins de chantiers et aux camions. Certaines entreprises comme Hilti ou Scania sont positionnées sur ce secteur particulier. Le terme de fleet management est utilisé au quotidien. Mais il est également possible d'utiliser la traduction française : gestion de flotte déléguée.

Fleet management : tarifs

Habituellement, les acteurs du fleet management proposent trois grands modèles de tarification : la reddition de compte, le livre ouvert et le forfait. C'est à l'entreprise cliente de choisir celui qui lui semble le plus approprié :

La reddition de compte : avec ce mode de paiement, le fleet manager refacture son client à l'euro près. Le fleet manager supporte les risques techniques liés à la gestion de la flotte (coûts d'entretien et de réparation, coût des véhicules de remplacement…). Mais, il a pour mission d'optimiser la gestion. Plus la flotte de l'entreprise est importante, plus il est conseillé d'opter pour le système de reddition de compte car il est plus aisé de négocier et de mutualiser les risques et les coûts. Avec ce système également connu sous le nom de paiement en frais réels,  le prestataire est rémunéré aux honoraires en contrepartie de sa capacité à réduire les coûts.

Le livre ouvert : lorsque que le contrat est signé entre l'entreprise et le prestataire, ce dernier évalue les dépenses de gestion sur la durée du contrat. Suite à cette estimation, il reçoit des provisions qui permettent de remplir la mission. A l'issue du contrat un ajustement peut avoir lieu.

Le forfait : l'entreprise transfère à son prestataire les risques financiers liés à l'entretien, aux réparations et éventuellement à la revente des véhicules. Comme son nom l'indique, l'entreprise paie un forfait  pour une durée et un kilométrage définie au préalable. Le prestataire prend en charge les risques.

Fleet management ; les principaux acteurs

Dans l'Hexagone, le marché du fleet management est moins développé que celui de la location longue durée. Il existe toutefois plusieurs acteurs présents sur le marché.

  • Fleet Management Orange : en 2015 Orange Business Service a racheté la société Ocean afin de devenir un acteur de poids dans ce secteur.
  • Daimler Fleet Management : le constructeur automobile allemand propose également une solution de fleet management pour les entreprises.
  • Fleet Management Scania : le constructeur automobile suédois propose une offre de fleet management qui permet de gérer son parc au quotidien tout en communiquant directement en cas de besoin avec les conducteurs qui sont conseillés sur leurs habitudes de conduite, notamment dans le but de réaliser des économies de carburant. L'offre fonctionne pour les camions.

D'autres sociétés telles qu'Alphabet France, ALD Automotive, Diac Location (Renault), Credipar (PSA), Arval (BNP Paribas), Athlon offrent des solutions pour les entreprises.

Gestion d’entreprise

Annonces Google