La fonction RH face à l'ubérisation du marché de l'emploi

Le marché du travail devient de plus en plus flexible, ce qui pousse le secteur des ressources humaines à se réinventer.

L'ubérisation du marché du travail est une réalité qui se manifeste notamment par l'essor des travailleurs indépendants ou la montée en puissance du management de transition. Pour y faire face, explique l'étude "Le recrutement et le conseil RH face à la révolution digitale" de notre partenaire Xerfi, la fonction RH  est contrainte à l'agilité et à la flexibilité en recrutant de plus en plus de travailleurs indépendants. Elle doit de plus être en capacité de prévoir les pics d'activités pour ajuster les effectifs. Mais dans le même temps, elle tente de fidéliser les collaborateurs externes.

La fonction RH doit de plus en plus faire preuve d'agilité et de flexibilité. © Xerfi

Autre enseignement de l'étude : le recours aux travailleurs freelance oblige les services RH à agir de plus en plus avec d'autres acteurs de l'entreprise :

La fonction RH doit développer les interactions avec les autres services. © Xerfi

Enfin, selon l'étude Xerfi, certaines activités périphériques au recrutement sont très facilement ubérisables. Il s'agit de la recherche de candidats (sourcing) de la mise en adéquation entre l'offre et la demande (matching), de l'évaluation des candidats ainsi que de la partie cooptation et recommandation.

Les activités périphériques au recrutement sont facilement ubérisables. © Xerfi

Cependant, l'étude souligne que le marché du travail étant très hétérogène (diversité des secteurs, des métiers, des cultures d'entreprise…), l'ubérisation totale de la fonction RH relève de l'utopie.

Source

L'étude "Le recrutement et le conseil RH face à la révolution digitale" est publiée par Xerfi, éditeur indépendant d'études économiques sectorielles.

 

Et aussi

 

Recrutement / Freelance