La start-up e-RH Source(d) lève 5,4 millions d'euros

L'entreprise espagnole spécialisée dans le recrutement de développeurs grâce à l'AI compte accélérer son développement international et améliorer ses algorithmes.

Joli coup pour Source(d). La start-up espagnole née en 2014, spécialiste du recrutement dans le high tech, lève 5,4 millions d'euros. Trois investisseurs ont participé à ce tour de table : le danois Sunstone Capital et les français Kima (détenu par Xavier Niel) et Otium Ventures.

Source(d) a pour objectif de s'attaquer à l'un des principaux obstacles qui empêche la croissance de certaines entreprises du secteur IT : la difficulté à recruter des développeurs. Pour pallier à cette situation, l'entreprise applique au recrutement le deep learning, une technique utilisée essentiellement pour la reconnaissance faciale et vocale.

Source(d) identifie les développeurs les plus adaptés aux entreprises en analysant leurs codes sources pour, par la suite, leur envoyer une offre d'emploi personnalisée. La jeune pousse se concentre sur le développement d'algorithmes pour identifier et sélectionner les meilleurs profils techniques en fonction des besoins de l'entreprise. Ce procédé, censé garantir l'adéquation parfaite entre les besoins des employeurs et le profil des développeurs, a séduit près de 200 clients.

Avec cette augmentation de capital, la start-up espagnole a deux objectifs en tête : perfectionner sa technologie de deep learning et s'implanter à l'international. En plus de bureaux déjà présents en Espagne et à Berlin, Source(d) souhaite s'étendre à Paris, Londres, Stockholm, Amsterdam, New York, Boston et bien entendu San Francisco, capitale mondiale des développeurs. Les dirigeants prévoient d'augmenter considérablement le nombre de salariés qui passera de 25 aujourd'hui à 55 à la fin de l'année 2016.

 

Et aussi

 

E-RH / Algorithme