Marché du travail : 5 DRH dressent le bilan des réformes de 2008 Caisse d'Epargne : "C'est aux entreprises d'assurer la professionalisation des parcours des salariés"

Pour Patrick Moreau, directeur du développement RH de la Caisse d'Epargne, les réformes votées cette année rapprochent la France du modèle de "flexécurité" des pays nordiques. Plus de souplesse pour l'employeur, certes, mais également des devoirs envers les salariés : pour lui, les entreprises doivent, par leur effort de formation, garantir l'employabilité de leurs collaborateurs. L'objectif : rester au chômage un minimum de temps le cas échéant.

 

Il se réjouit également de l'allongement de la période d'essai, qui donne plus de flexibilité aux employeurs mais aussi aux salariés, qui peuvent tout autant choisir de renoncer à un poste qui ne leur plaît pas. Il n'attend en revanche pas beaucoup de la rupture à l'amiable.

Autour du même sujet