60 % des projets de transformation n'atteignent pas leurs objectifs selon IBM

L'étude "Making Change Work" d'IBM, menée auprès de 1 500 responsables de la conduite du changement  dans 15 pays, révèle que 60 % des projets menés par une entreprise n'aboutissent pas aux résultats escomptés. Un constat qui confirme celui énoncé par les dirigeants de société, interrogés dans une précédente enquête d'IBM, et qui dévoilait leurs doutes quant à la capacité de leur entreprise à faire face aux changements.

Dans l'enquête "Making Change Work", les analystes se sont attachés à comprendre quels étaient les facteurs clés de succès des entreprises les plus performantes en terme de conduite du changement. Tout d'abord, les sociétés qui prennent le plus conscience des défis et des risques associés s'en sortent beaucoup mieux (la probabilité d'arriver à leurs fins double). Celles qui suivent une même méthodologie éprouvée, quelle que soit la situation, sont aussi plus performantes. L'affectation de personnes expérimentées dans la gestion de projets augmente également de 20 % les chances de réussite. Enfin, les meilleurs élèves ne consacrent pas beaucoup plus de leur budget que les autres à la conduite du changement mais ciblent mieux les actions à mener. Parmi les plus stratégiques : la communication sur les enjeux et le développement des compétences.

IBM