La carrière des femmes freinée par les tâches ménagères

81 % des Français pensent que les femmes feraient plus facilement carrière si les hommes s'investissaient davantage dans les tâches familiales et domestiques, selon un sondage mené par BVA pour l'Observatoire sur la responsabilité sociétale des entreprises (Orse). C'est pourquoi ils sont en quête d'un modèle d'entreprise qui leur permettrait d'assumer une meilleure conciliation de leur vie privée avec leur vie professionnelle. 61 % d'entre eux estiment qu'il faut repenser l'organisation du temps de travail en ayant la possibilité d'arranger les horaires et 51 % des Français attendent un changement des mentalités au sein de l'encadrement et de la direction. Ils revendiquent également un traitement égal des demandes puisque aujourd'hui, ils ne sont que 22 % à répondre qu'une demande de temps partiel pour pouvoir s'occuper de sa famille est bien acceptée lorsqu'elle est faite par un homme, contre 62 % lorsqu'elle provient d'une femme.

Autour du même sujet