Les heures sup détaxées aussi pour les cadres et les temps partiels

Le Premier ministre François Fillon a annoncé le 30 mai dernier que les cadres et les salariés à temps partiel pourraient eux aussi bénéficier d'heures supplémentaires sans charges ni impôts. Mesure phare de Nicolas Sarkozy pendant les présidentielles, la défiscalisation des heures sup doit faire l'objet d'un projet de loi qui sera soumis au Parlement cet été pour une application le 1er octobre. Aujourd'hui, le seul moyen pour un cadre au forfait jour de "travailler plus pour gagner plus" est de recourir à un compte épargne temps. Mais contrairement aux heures sup classiques, les jours travaillés ne seront pas forcément majorés de 25 %. Certains économistes pointent un certain nombre d'effets pervers possibles, parmi lesquels un effet incertain sur l'emploi, des risques de réduction du salaire horaire, de fraude, de coût exorbitant pour les finances publiques… et une complexité accrue du système fiscal.

Défiscalisation