Le plafond de verre reste à briser pour les Français

Une enquête menée par Monster auprès des salariés français a révélé que 64 % d'entre eux pensent qu'hommes et femmes n'évoluent pas sur un pied d'égalité dans leur entreprise.
Ils sont 52 % à estimer que les femmes ne sont toujours pas les égales des hommes dans leur vie professionnelle sur de nombreux points tels que la rémunération et les responsabilités.
A ces 52 % viennent s'ajouter 12 % de salariés qui souhaitent une loi pour favoriser l'évolution professionnelle des femmes et ainsi avancer véritablement sur cette question. Les salariés français sont  peu nombreux à dépasser la simple constatation pour envisager une solution législative.
Un Français interrogé sur dix (10 %) reconnaît que même si la situation doit encore s'améliorer, son entreprise a mis en place une vraie politique en faveur des femmes. En effet, certaines entreprises semblent désormais plus enclines à vouloir se préoccuper de ces questions et à ainsi diminuer les obstacles que les femmes rencontrent dans leur carrière : meilleure organisation des congés de maternité, développement de services du type crèche destinés à faciliter la vie quotidienne, sensibilisation des dirigeants pour faire évoluer les mentalités sur la question...
Enfin, pour un quart des salariés français (26 %), la question de l'inégalité des sexes ne se pose plus, estimant que les chances d'évolution sont les mêmes pour les femmes que pour les hommes dans leur entreprise.

Autour du même sujet