Parler de son travail à ses enfants Décrire son travail avec des mots simples

Complexité des métiers, difficulté à trouver des mots simples, envie de préserver les enfants... Autant de raisons qui poussent les cadres parents à ne pas aborder leur vie pro avec leurs enfants.

 

Un cloisonnement néfaste

"A 10 ans, certains enfants que j'ai rencontrés en consultation n'ont pas de représentation même floue du travail de leurs parents. Cela témoigne d'un certain cloisonnement que réalisent les parents entre la vie de famille et leur travail, comme s'il s'agissait d'un domaine qui leur appartenait", explique Anne Gatecel, psychologue clinicienne, auteur du livre "Amour, enfant, boulot... Comment sortir la tête hors de l'eau ?" aux Editions Albin Michel.

 

S'il se veut protecteur, ce cloisonnement s'avère toutefois néfaste pour les enfants, car il bloque l'échange. "Amener un enfant à vite connaître la réalité du monde du travail l'aide beaucoup dans sa façon de se construire. Sans toutefois, bien sûr, leur faire vivre la dureté du monde adulte", assure la psychologue.

 

Apprendre à mettre des mots

En fonction de l'âge, il ne faut donc pas hésiter à expliquer en quoi consiste votre travail pour que vos enfants puissent se le représenter. Pour les plus petits, il vous est possible de décrire les lieux : vous travaillez dans un bureau ou vous vous déplacez en voiture pour rendre visite à des personnes dans des magasins afin de leur vendre des choses. Vous pouvez également expliquer que vous travaillez sur un ordinateur.

 

"Il faut trouver des images accessibles pour les enfants, qui font partie de leur quotidien. Bien des parents estiment que leur métier est trop compliqué et n'essaient même pas d'expliquer", indique Anne Gatecel. Pas question donc d'entrer dans le détail, préférez des mots imagés et des parallèles avec l'école : profitez que votre enfant apprenne à compter pour expliquer que votre métier de comptable consiste justement à compter l'argent qui entre dans l'entreprise et qui est dépensé.

 

Pour les plus grands, n'hésitez pas à leur parler de ce que vous vivez au travail. "Avec des adolescents, cela peut donner lieu à des discussions très intéressantes. Votre vie pro est un exemple qui leur donne à réfléchir. Ils seront forcément entiers, car ils n'aiment pas bien la nuance. Ils risquent aussi de vous dire que jamais ils ne choisiront votre travail, ce qui est aussi normal, car ils ont besoin de se défaire d'un modèle", explique la psychologue. Attention : ne le prenez pas pour vous et au contraire, accompagnez-les dans leurs futurs choix professionnels.

 

Autour du même sujet