Passer la main à son successeur Détailler le nouvel environnement

Préparer le terrain au sein de l'équipe est une chose. Préparer son successeur à ses nouvelles fonctions en est une autre. Le remplaçant doit prendre son poste avec une vision claire des missions du service : le service commercial doit-il en priorité prospecter de nouveaux clients ou bien fidéliser le portefeuille actuel ? Plus précisément, le rôle et la spécialité éventuelle de chacun des membres de l'équipe doivent être portés à sa connaissance. "Il est aussi très important que le nouveau responsable connaisse les promesses d'augmentation, de promotion ou encore de nouvelles missions qui ont déjà été faites" prévient Rémi Juët. Cela évite de provoquer des déceptions sans les comprendre.

Le manager en poste doit par ailleurs transmettre une vision claire de l'environnement de son service, tant vis-à-vis de la concurrence que vis-à-vis des autres services de l'entreprise. "Il importe aussi de faire l'historique du service, voire de l'entreprise, insiste Rémi Juët. Il faut expliquer ses rituels opérationnels et informels." Cela peut aller de la réunion hebdomadaire programmée tous les vendredi matin à 9h30 au traditionnel barbecue du mois de juin organisé chez l'un des collaborateurs. Par la suite, le successeur peut très bien décider de bousculer ces habitudes, mais mieux vaut le faire en connaissance de cause.

Autour du même sujet