Intégrer une équipe déjà soudée Au démarrage, faites profil bas

restez discret.
Restez discret. © Artsem Martysiuk - Fotolia

Vos collègues se connaissent bien, travaillent ensemble depuis longtemps et semblent s'apprécier dans le cadre professionnel. Pas facile, dans un tel contexte, de débarquer avec votre personnalité, vos habitudes et vos expériences passées.

Pourtant, il va bien falloir travailler avec eux. "Dans un premier temps, on a généralement tendance à se faire tout petit, comme le nouvel élève qui arrive dans sa classe en cours d'année scolaire", souligne Philippe Colin, fondateur et directeur de Bester Capital Humain, le cabinet de coaching et formation du groupe Chaïkana. Intuitif, ce comportement discret nous évite de faire des erreurs qui risqueraient de rester éternellement collées à notre image. 

Rechercher des appuis

Evidemment, au cours de cette période où il ne faut pas chercher à faire de vagues, l'une des missions prioritaires consiste à repérer les personnes les mieux à même de vous soutenir. Puisque vous avez affaire à une équipe soudée, vous ne pouvez pas privilégier un groupe par rapport à un autre, en jouant sur les rivalités.

"On se comporte comme l'élève qui arrive dans sa classe en cours d'année."

Vous pouvez en revanche vous baser sur l'organisation hiérarchique et rechercher l'appui du leader, qu'il dispose d'un grade supérieur ou qu'il s'impose simplement par son charisme. "Pour suivre la métaphore de l'école, c'est généralement l'instituteur qui facilite l'intégration, ajoute Philippe Colin. A contrario, la situation est beaucoup plus complexe quand le leader ne se trouve pas sur place." Si le responsable travaille à 100 kilomètres ou s'il n'est jamais présent, ce n'est pas lui qui va encourager votre intégration...

Autour du même sujet