Les cadres attendent davantage de communication interne

Avec un indice qui a perdu 3 points par rapport à novembre, à -3 points selon un sondage Viavoice, force est de constater que le moral des cadres restent en berne.
Le second enseignement de ce sondage réside dans l'évolution des attentes des cadres. La rémunération, reléguée au second rang par le désir de voir des efforts effectués en matière de communication interne, n'est plus la grande priorité. Un effort de communication interne qui apparait salutaire si les entreprises veulent remotiver des cadres qui, malgré une légère reprise, restent donc plutôt pessimistes. Par ailleurs les préoccupations humaines prennent peu à peu le pas sur les seules considérations économiques.

Autour du même sujet