Le prime-time de la vidéo en ligne est le même que celui de la TV

Les formats longs et le live dopent considérablement la croissance de la vidéo sur Internet, selon le dernier rapport de Freewheel.

En un an, le nombre de vidéos vues a progressé de 25% et le nombre de publicités visionnées a crû de 32% aux Etats-Unis, selon le nouveau rapport de FreeWheel "Q2 Video Monetization Report". Les formats longs et le live continuent de tirer la croissance, avec respectivement 26% et 146% de progression en un an. Les durées des vidéos vues diffèrent en fonction de la provenance : 66% des publicités sont vues autour de live (31%) ou de formats longs (35%) quand l’émetteur est un diffuseur TV. 80% le sont autour de formats courts quand le diffuseur est un pure-player vidéo.

En Europe, les diffuseurs TV monétisent en grande majorité les formats longs, représentant 89% du total des publicités visionnées. Cette proportion est de seulement 35% aux Etats-Unis, où une plus grande diversité de formats sont monétisés.

Le rapport souligne également que la plage horaire traditionnelle de prime-time (19h à 1h du matin) reste privilégiée par les consommateurs pour regarder du contenu, quel que soit l’écran utilisé : chaque jour 30% des publicités sont visionnées pendant cette plage horaire.

Près de 40% de la monétisation des vidéos provient d’autres devices que l’ordinateur : les supports OTT ont progressé de +194% en un an, représentant 10% de l’ensemble des publicités vues, devant la tablette (7%). Les smartphones représentent désormais plus d’une publicité vue sur 5 (21%), en progression de +107% en un an.

Autour du même sujet