Victorious arrive en France pour rapprocher stars et communautés

Créé à Santa Monica en 2013, Victorious veut remettre l'interactivité au cœur de la relation entre une star et sa communauté.

Victorious, plateforme mobile qui réunit les talents et leur communauté de fans, vient d'officialiser son lancement à l'international. Ce service lancé du côté de Santa Monica en 2013 poursuit son expansion et s'implante en Europe, Amérique du Sud et Asie Pacifique. Sa promesse ? Mettre l'interactivité au cœur de la relation entre la "star" (créateur de contenu, média, célébrité…) et ses fans. Ces derniers "ne veulent plus se contenter du contenu mais, au contraire, être actifs en partageant et remixant du contenu ancré autour d'une thématique via des GIF ou des cours extraits", explique Gabrielle Cuinier, general manager France & Espagne de Victorious. Ce sont, depuis le début de l'aventure, 2 millions de contenus qui ont été créés par les fans.

En France la plateforme a déjà réussi à convaincre des figures du Web ou de la télévision comme Cauet, Chris Marques, la chaîne gaming PlayComedyClub ou encore les collectifs de YouTubeurs Palmcakes et SkizzFamily. "Avec Victorious, Chris Marques et bientôt d’autres personnalités de TF1, pourront manager leurs relations avec tous leurs publics dans une interface simple et ludique", justifie ainsi Olivier Abecassis, directeur général d'eTF1. Derrière ce rapprochement avec leur communauté se profile également des revenus supplémentaires, Victorious s'engageant sur un partage des revenus générés, qu'il s'agisse de l'achat des émoticônes utilisés au sein de l'application (d'autres transactions sont à prévoir) et des revenus publicitaires via les prerolls diffusés au sein des contenus vidéos.

Autour du même sujet