Comment la presse Web gagne-t-elle de l'argent en Europe ?

Comment la presse Web gagne-t-elle de l'argent en Europe ? Combien de médias ont opté pour le modèle payant, avec du freemium ou un "metered paywall" ? Quel est le prix moyen de leur offre commerciale ? Réponses avec une enquête de l'institut Reuters pour l'étude du journalisme.

Le modèle économique des principaux groupes médias européens a basculé vers le payant, à mesure que leurs revenus publicitaires online étaient grappillés par le duopole Google et Facebook (qui a capté les deux tiers du marché de la pub online français en 2016, selon l'Observatoire de l'epub). C'est ce phénomène que l'institut Reuters pour l'étude du journalisme (RISJ) a cherché à quantifier en passant au crible les offres de contenu online des 171 principaux groupes médias présents dans les six marchés étudiés (Finlande, France, Allemagne, Italie, Pologne et Royaume-Uni)  .

66% des quotidiens papiers ont donc opté pour un modèle payant sur le Web. Le ratio monte même à 71% pour les hebdomadaires papiers. Le modèle le plus populaire est celui du freemium où le caractère payant du contenu dépend de son intérêt éditorial. 

Il est intéressant de noter une divergence de taille dans la stratégie mise en place par les groupes télévisuels. RTL en Allemagne, TF1 en France ou la BBC au Royaume-Uni.... Tous préfèrent proposer leurs contenus digitaux gratuitement. Le plus souvent en échange d'une data loguée qu'ils monétisent grâce à leur régie. Même logique chez les pure-players Web qui sont 97% à opter pour un modèle de financement qui repose sur la publicité.  Mediapart, en France, fait exception avec son modèle 100% payant.

Les stratégies Web diffèrent selon les typologies des secteurs. © JDN

En France, le tropisme "payant" est encore plus fort puisque 95% des journaux d'actualité papier ont adopté ce modèle. Des titres comme Le Monde, Le Figaro ou Les Echos ont fait le pari du "metered paywall" où l'internaute a un accès gratuit à un nombre limité d'articles et doit ensuite payer. D'autres comme L'Express ou le Point misent eux sur le freemium. Des choix qui tranchent avec ceux de leurs voisins européens. Encore 48% des journaux d'actualité papier allemands proposent leur offre Web gratuitement. Ils sont 60% en Italie et 67% au Royaume-Uni. 

La presse française parmi les moins chères d'Europe sur le Web. © JDN

Avec un offre payante proposée en moyenne à 13,97 euros par mois, la France est juste au-dessus de la moyenne européenne (qui est de 13,67 euros) mais en dessous des tarifs pratiqués par les Allemands et Anglais (respectivement 17,64 euros et 22,26 euros).

Le modèle économique des médias français sur le Web
Média Modèle économique
L'Humanité Freemium
La Croix Metered paywall
Le Figaro Freemium
Le Monde Freemium
Liberation Metered paywall
Les Echos Metered paywall
Dernières Nouvelles d'Alsace Freemium
L'Est Républicain Freemium
La Dépêche du Midi Freemium
La Montagne Freemium
La Nouvelle République du Centre-Ouest Gratuit
La Voix du Nord Metered paywall
Le Dauphiné Libéré Freemium
Le Parisien Metered paywall
Le Progrés Freemium
Le Télégramme Metered paywall
Ouest France Freemium
Sud Ouest Freemium
L'Obs Freemium
L'Express Freemium
Le Point Freemium
France Télévisions Gratuit
BFM TV Gratuit
CNews/CanalPlus Gratuit
TF1/LCI Gratuit
L'Internaute Gratuit
Mediapart Hard paywall
BuzzFeed Gratuit
Huffington Post Gratuit
Mashable  Gratuit
Slate Gratuit

Et toujours :

Media / Display

Annonces Google