Confirmation : des sociétés ont modifié des pages Wikipedia pour arranger leur image

Des sociétés modifient leurs pages Wikipedia Les conditions d'utilisation de l'encyclopédie collective en ligne ont été bafouées : des centaines de pages ont été modifiées pour améliorer l'image des entreprises concernées.

Onze des plus importantes sociétés de relations publiques, parmi lesquelles Ogilvy & Mather, Edelman et FleishmanHillard, ont publié une déclaration commune dans laquelle elles s'engagent à respecter les règles d'édition des pages de Wikipedia. Cette déclaration confirme surtout que ces sociétés ont modifié pendant des années des pages Wikipedia pour le compte de leurs clients, pour corriger des "erreurs" mais aussi pour supprimer les informations négatives à leur sujet et pour ajouter quelques "détails positifs".

Wikipedia s'était insurgé contre ce genre de pratiques – tâche difficile étant donné que les agences de relations publiques emploient des bataillons de professionnels qui éditent le site à partir de  milliers de comptes et d'endroits différents. La déclaration sonne donc la fin de cette guerre.

La déclaration présente cinq points sur lesquels vont se concentrer les agences en espérant rétablir la précision et la crédibilité de Wikipedia.

Exemple d'un point abordé :

Les lecteurs n'ont aucun moyen de savoir si ces pages sont fiables ou rédigées pas des escrocs

"Dans la mesure où nous avons pris conscience que nos entreprises respectives ont violé certaines politiques de Wikipedia, nous allons enquêter sur l'affaire et corriger nos pratiques en respectant cette politique".

Certaines de ces onze entreprises ont également rédigé leurs propres déclarations. Dans un article publié sur le site de Ogilvy & Mather's, Marshall Mason, directeur général des agences d'Europe, d'Afrique et du Moyen-Orient, a reconnu que son entreprise avait fait un mauvais usage du site, entraînant une "profonde méfiance" à l'égard de Wikipedia. Si la société admet que les progrès ne seront ni simples, ni rapides, elle estime que la déclaration représente un énorme pas en avant.

Ces dernières années, des clients ont fait appel à des agences de relations publiques afin qu'elles révisent leurs pages pour les présenter sous un meilleur jour. La société Wiki-PR, fondée en 2010 par Darius Fisher et Jordan French, a notamment déclenché une enquête de Wikipedia au sujet de centaines de comptes "frauduleux" depuis 2012. Les fraudeurs sont des gens ou des groupes payés pour mettre en avant les idées et projets de leurs clients, à travers leurs pages Wikipedia. Les lecteurs n'ont aucun moyen de savoir si ces pages sont fiables ou rédigées pas des escrocs. Wiki-PR revendique aider les sociétés à utiliser et interagir avec la communauté Wikipédia : "revendiquez votre meilleur résultat dans les recherches Google".

Plus de 300 comptes factices ont reçu des lettres de mise en demeure, leur interdisant l'accès à Wikipedia. La lettre stipule :

"Lorsque des sociétés extérieures de publicité et leurs agents dissimulent ou déguisent leur identité en créant ou en cautionnant des comptes frauduleux, illégaux ou mensongers, ils portent atteinte à la réputation de Wikipedia. Cette pratique, qui renvoie parfois à de l'instrumentalisation, est formellement interdite par les Conditions d'Utilisations de Wikipédia".

D'autres agences très importantes n'ont pas encore publiquement adhéré aux conditions mais la tendance semble se retourner contre les sociétés de relations publiques qui ont modifié Wikipedia.

 

Article de Katie Richards, traduction par Floriane Wittner, JDN
Voir l'article original :
CONFIRMED: Companies Have Been Editing Wikipedia Pages To Make Themselves Look Better

 

A lire aussi :

Wiki