Confirmation : les éditeurs français veulent attaquer AdBlockPlus en justice

Une plainte devrait être déposée dans les prochains jours, annonce Les Echos. Le Geste tempère l'information.

Une plainte devrait être déposée dans les prochains jours par les éditeurs et annonceurs français contre les fondateurs d'Adblock Plus, annonce Les Echos, confirmant une information dévoilée dans le JDN, mi-octobre. Si le secrétaire général du Geste, Emmanuel Parody, préfère tempérer l'annoncer, précisant sur son compte Twitter que "le Geste poursuit ses consultations juridiques et qu'aucune action imminente n'est décidée", l'information traduit l'agacement des organisations professionnelles, Geste et IAB en tête, vis à vis d'un acteur qu'elles accusent de racket. 

Pour rappel, la société de Til Faida approche depuis quelques temps les éditeurs et acteurs de la publicité et leur proposent de figurer sur sa liste blanche (celle dont les publicités des membres restent diffusées) moyennant le versement d'une commission sur le chiffre d'affaires supplémentaire généré. Une initiative qu'elle a également menée dans son pays d'origine, l'Allemagne, suscitant l'ire d'un groupement d'éditeurs allemands, incluant notamment Axel Springer, RTL et d'autres, qui a engagé cet été une action en justice à l'encontre de la société. Les éditeurs lui reprochent son modèle économique qu'elle estime illégal.


Dans notre édition spéciale "AdBlock Plus" :

Adblock