Trading Forex : qu’est-ce que la théorie de Dow ?

La théorie de Dow est une théorie qui s'applique sur le mouvement des prix d'un marché financier, cette théorie constitue une base pour l'analyse technique, elle est une référence pour les traders ainsi que pour la plupart des analystes techniques qui la considèrent comme étant un moyen simple de définir la tendance d'un marché.

L'un des aspects les plus importants à comprendre en matière d'analyse technique lorsque l'on pratique le trading sur le Forex est la théorie de Dow, pour ceux qui ignorent ce dont il s'agit, c'est un concept créé par Charles Dow dans les années 1900's, ce concept est considéré comme étant l'une des bases de l'analyse technique.
La théorie de Dow est principalement utilisée par les traders sur le marché du Forex, ses principes peuvent aider les traders à comprendre comment un marché évolue et se déplace et aident à identifier la tendance de ce marché en leur offrant des opportunités de trading rentables. La théorie de Dow est facile à assimiler et peut être appliquée par quiconque sans prise de tête, il s'agit de l'une des théories les plus importantes, elle distingue trois types de tendance mais également trois phases bien distinctes qui composent la tendance du marché traité elle-même.  

Déterminer la tendance du marché

Selon la théorie de Dow, la tendance est définie sur l’étude des pics et des creux successivement formés par le cours. 
  • Lorsque les plus-hauts sont de plus en plus-hauts ou que les plus-bas sont de plus en plus-hauts, la tendance est dite haussière.
  • Lorsque les plus-bas sont de plus en plus-bas ou que les plus hauts sont de plus en plus-bas, la tendance est dite baissière.


Les trois types de tendance selon Charles Dow 

1. La tendance primaire

Cette tendance est également appelée tendance fond, c'est la tendance d'un marché à long terme et c'est celle sur laquelle la majorité des traders forex débutants basent leurs prises de décision. Il se trouve que la plupart des traders de devises pratiquent le trading intraday sur des unités de temps à court terme (généralement sur des timeframes de 5 et 15 minutes), les traders ont donc pour habitude de repérer le mouvement tendanciel à long terme et ne spéculent que dans le sens de ce mouvement tendanciel. La tendance primaire reflète le mouvement global du marché et peut s'étaler sur plusieurs années, chaque trader forex se doit de connaitre la direction générale du marché sur lequel il spécule et ceci même s'il pratique le trading intraday sur de courtes périodes.

2. La tendance secondaire

La tendance secondaire peut quant à elle durer quelques semaines à quelques mois. La tendance dite secondaire est une réaction corrective du marché par rapport à la tendance primaire, c'est à dire qu'il s'agit d'un mouvement tendanciel opposé à la tendance primaire (une correction) qui généralement retrace le mouvement tendanciel primaire de 25 % à 75 %.

3. La tendance mineure

La tendance mineure est également ce que la majorité des traders débutants semblent vouloir cerner, ces tendances peuvent aller dans le même sens que la tendance primaire mais peuvent également corriger et aller à contre tendance sur du court terme, beaucoup de trader se servent de ces micromouvements dans le but de procéder à quelques scalping et de récolter quelques pips par-ci par-là. Ces tendances sont présentes sur le marché sous formes de petites fluctuations se produisant dans les tendances primaires et secondaires elles-mêmes, nous parlons souvent de "bruit de marché".

Une tendance en trois phases

Lorsque l’on parle d’une tendance majeure, Charles Dow identifie trois phases qui composent cette tendance :
  1. La première phase est une phase d’accumulation, les acteurs les plus importants du marché (institutionnels) sentent une certaine indécision sur le marché et accumulent la mise en place d’ordres en attente d’exécution sur le marché.
  2. La deuxième phase est l’impulsion du marché, dans un sens ou dans l’autre du graphique, il s’agit de l’entrée massive des traders professionnels sur le marché, créant ainsi le mouvement tendanciel, et poussant les autres investisseurs moins capitalisés à suivre ce mouvement.
  3. La dernière phase est la phase de distribution et de correction, les gros intervenants prennent leurs bénéfices alors que les petits investisseurs multiplient leurs prises de position, le marché est sur le point de se retourner dans la tendance inverse.

BUT / CONCEPT