Plus que quelques jours pour corriger sa déclaration d'impôts

Plus que quelques jours pour corriger sa déclaration d'impôts Les contribuables passés par Internet pour déclarer leurs revenus de 2016 peuvent modifier certaines informations via un service dédié sur le site Internet des impôts. Une seconde chance à saisir rapidement, puisque ce dernier s'apprête à fermer.

Personne n'est à l'abri de commettre une erreur dans sa déclaration d'impôts en ligne. Comme sous-estimer (ou surestimer) ses revenus, charges ou dépenses ouvrant droit à un crédit d'impôt. Depuis le mardi 1er août 2017, les télédéclarants ont la possibilité de rectifier les informations qu'ils pensent erronées via le service de télécorrection, en ligne sur le site Internet des impôts. Celui-ci est accessible jusqu'au mardi 19 décembre 2017. Pour cela, il suffit de se rendre sur la page d'accueil du site Impots.gouv.fr et de cliquer sur la rubrique "Corriger ma déclaration en ligne de 2017" ou sur son espace sécurisé. Dans un cas comme dans l'autre, il sera demandé au contribuable de renseigner ses identifiants de connexion, c'est-à-dire : 

  • Son mot de passe, s'il en a déjà un, ainsi que son numéro fiscal
  • Ou, s'il n'a pas encore défini de mot de passe, son numéro de déclarant en ligne ainsi que son revenu fiscal de référence et, toujours, son numéro fiscal.

Une fois connecté, il est possible de modifier les montants déclarés et de cocher (ou décocher) des cases. Toutes ? Non. Certaines informations, celles qui concernent la situation familiale par exemple (mariage, Pacs, divorce…), ne sont pas révisables via le service de télécorrection. Pour les rectifier, l'usager doit se connecter à son espace particulier et cliquer sur l'intitulé "Faire une réclamation" dans la rubrique "Réclamer".

Les informations relatives à la situation de famille ne sont pas modifiables via ce service

Attention, les déclarants ayant souscrit leur déclaration d'impôts sur le site de l'administration fiscale sans la valider – il arrive que certains prennent à tort la fin d'une étape pour la fin du processus déclaratif – ne pourront pas profiter du service de télécorrection. Ce dernier figure au nombre des avantages que la Direction générale des finances publiques (DGFiP) accorde aux télédéclarants pour convertir un maximum de contribuables à la déclaration des revenus en ligne. Celles et ceux qui se sont mis en règle avec le fisc via la traditionnelle version papier du formulaire 2042 peuvent, eux aussi, modifier leur déclaration d'impôts a posteriori, mais en déposant une déclaration de revenus rectificative.

Si vos corrections changent le montant de votre impôt, vous recevrez un nouvel avis

Et ensuite ? Si la/les modification(s) apportées impacte(nt) le montant de l'impôt sur le revenu, le contribuable reçoit un avis d'imposition corrigé. Que se passe-t-il si l'addition a déjà été payée ? Si la facture est finalement moins salée, le fisc procède à une restitution d'impôt. Si au contraire la note augmente suite aux rectifications, le déclarant devra s'acquitter du surplus en respectant la date limite de paiement indiqué sur le nouvel avis d'impôt. En cas d'adhésion aux prélèvements automatiques, ces derniers s'ajusteront d'eux-mêmes. A noter que les patrimoines inférieurs à 2 570 000 euros peuvent utiliser le service de télécorrection pour modifier certaines informations de leur déclaration d'impôt de solidarité sur la fortune (ISF).

ISF / Administration fiscale

Annonces Google