Les Fip corses

Ouvrant droit à une réduction d'impôts à hauteur de 38% des versements, les fonds d'investissement de proximité qui ciblent les entreprises corses sont surtout attractifs du point de vue fiscal. © JONATHAN Fotoliacom
Pour qui veut diversifier son patrimoine en mettant quelques œufs dans le panier du non coté, les Fip (pour Fonds d'investissement de proximité) corses se présentent comme des opportunités intéressantes. En termes de défiscalisation, surtout. Car souscrire des parts de Fip qui investissent dans les entreprises corses ouvre droit à une réduction d'impôt sur le revenu équivalente à 38% des versements, dans la limite de 12 000 euros de versements pour un célibataire et de 24 000 euros pour un couple soumis à une imposition commune (marié ou pacsé). Autre avantage : les plus-values éventuellement réalisées sur les parts détenues sont exonérées d'impôt sur le revenu au bout de 5 ans de détention.
Les acteurs sont pourtant peu nombreux à s'intéresser à cette offre de fonds spécifique qui, malgré ses atouts, comporte un risque de perte en capital. La société de gestion de capital investissement Calao Finance est l'un d'eux. Elle vient d'ouvrir le fonds Fip Corse Développement, accessible pour 1 000 euros de souscription minimum. Il cible les entreprises insulaires spécialisées dans l’art de vivre, le digital média et l’efficacité énergétique.