… et aux biens immobiliers

Le donataire paiera des droits de donation, après déductions des abattements fiscaux. ©  Alexander Raths/123RF
En jouant sur les abattements fiscaux propres au régime de la donation, on peut transmettre un bien immobilier et s'affranchir des droits de succession sur celui-ci. Le donataire paiera, en revanche, des droits de donation, après déductions des abattements fiscaux déterminés en fonction du lien de parenté entre lui et le donateur (jusqu'à 100 000 euros si le don est réalisé entre un parent et son enfant). Cet abattement est renouvelable tous les 15 ans.