Profiter des exonérations applicables aux dons d'argent…

Le donateur doit être âgé de moins de 80 ans et le donataire de 18 ans révolus ou faire l'objet d'une mesure d'émancipation au jour de la transmission. ©  Alexander Raths/123RF
Pour s'affranchir des droits de succession, il est important d'organiser la transmission de son patrimoine en amont. Le don manuel, par exemple, permet de donner tous les 15 ans jusqu'à 31 565 euros à son enfant, sans avoir à rendre de comptes au fisc, soit un total de 63 730 euros par enfant sur trente ans. Seules conditions : le donateur doit être âgé de moins de 80 ans et le donataire de 18 ans révolus ou faire l'objet d'une mesure d'émancipation au jour de la transmission.
Suggestions de contenus