Frais d'agence : calcul et paiement

Malgré l'essor des sites de particulier à particulier, l'agence immobilière continue de jouer un rôle dans de nombreuses transactions. Mais plusieurs questions subsistent. A quoi servent les frais d'agence ? Quand les payer ? A qui revient cette charge ? Définition, montant, calcul... Le JDN répond à toutes vos interrogations.

Définition frais d'agence

Lors de l'achat ou de la location d'un bien immobilier, une agence immobilière peut intervenir pour mettre en relation vendeur et acquéreur ou bailleur et locataire. Le travail de l'agent immobilier est rémunéré à travers les frais d'agence, également appelés commission. Il s'agit généralement d'un pourcentage dans le cas d'une vente ou d'un forfait calculé sur le montant du loyer pour une location.

Qui paie les frais d'agence ?

Généralement, pour ce qui est des ventes, les frais d'agence incombent au propriétaire vendeur car c'est missionne l'agence immobilière afin qu'elle lui trouve un acheteur. Contrairement aux idées reçues, donc, les frais d'agence ne viennent pas s'ajouter au prix affiché en vitrine (prix FAI pour Frais d'agence inclus). Celui-ci en tient déjà compte. L'inconvénient, c'est que les frais d'agence gonflent ainsi les frais de notaire, eux-mêmes calculés sur le prix de vente, et qui sont supportés par l'acquéreur. C'est pourquoi en pratique il est fréquent qu'une agence qui proposait un bien dans le cadre d'un "mandat de vente charge vendeur"fasse finalement signer un mandat de recherche à l'acheteur intéressé. Cela revient à sortir les frais d'agence du prix de vente et donc à faire baisser les frais de notaire.

Quand payer les frais d'agence ?

Dans le cadre d'une vente immobilière, les frais d'agence ne peuvent être versés qu'à la concrétisation de la vente. En clair, l'agence immobilière n'est rémunérée que si le compromis aboutit à la signature de l'acte authentique chez le notaire.

Calcul des frais d'agence

S'ils sont soumis à certaines règles en matière d'affichage, les tarifs des frais d'agence sont librement fixés par l'agence immobilière. Le calcul s'effectue généralement à partir d'un pourcentage qui varie entre 4% et 10% de la valeur du bien. Plus le bien est élevé, plus la commission est importante. Mais la plupart du temps, le pourcentage demandé par l'agence baisse lorsque le bien a une valeur supérieure aux biens moyens.

Location sans frais d'agence

Si les agences immobilières sont des intermédiaires quasi incontournables lors d'une vente, il est possible de s'exonérer de leurs services lorsqu'il s'agit de louer. En effet, la location sans frais d'agence est assez courante, notamment dans les grandes villes où les particuliers peuvent directement être mis en relation en passant des petites annonces. Sans intermédiaire, pas de frais, mais le bailleur et le preneur ne bénéficient pas des garanties d'une agence immobilière.

A quoi servent les frais d'agence ?

Les frais d'agence correspondent aux honoraires de l'agent immobilier. Car sans lui, le vendeur ou le bailleur n'aurait peut-être pas trouvé d'acheteur ou de locataire. L'agence immobilière met au service de son client son réseau, la fréquentation de ses annonces sur Internet ou encore la visibilité de sa vitrine. Il accueille les acquéreurs et locataires éventuels, leur fait visiter gratuitement le bien et rédigent bail ou compromis de vente.

Location immobilière

Annonces Google