Plafond épargne retraite : ce que c'est, et à quoi il sert

En plus de la retraite par capitalisation gérée par l'Etat, le système de retraite français comporte des plans d'épargne disponibles auprès de banques ou de gestionnaires de retraite complémentaire privés. Les plus connus sont le PERP ou encore le PERCO : ces comptes ont la particularité de permettre une déduction des revenus imposables des cotisations qui y sont versées. Cette opération doit cependant se faire dans la limite d'un plafond fixé par la loi.

Définition du plafond épargne retraite

Le plafond épargne retraite désigne la somme maximum qu'un contribuable peut déduire de ses revenus d'activité au titre des cotisations versées au cours de l'année sur des produits de retraite complémentaire. En clair, il est possible de baisser sa base de revenus imposables, qui sert de base de calcul à l'impôt sur le revenu, d'un certain montant qui ne peut être dépassé. Le plafond épargne retraite est fixé pour les cotisations versées sur un plan d'épargne retraite populaire (Perp), un plan d'épargne retraite d'entreprise (PERE, Perco) ou encore un compte retraite de type Préfon.

A quoi sert le plafond épargne retraite ?

Le plafond épargne retraite sert donc à limiter la déduction fiscale prévue au titre des cotisations pour l'épargne retraite tout en incitant les contribuables à posséder des plans d'épargne retraite.

Comment utiliser le plafond épargne retraite ?

Le plafond épargne retraite figure sur la feuille d'impôt que les contribuables soumis à l'impôt sur le revenu reçoivent une fois par an. Il correspond à 10% des revenus du travail imposés, donc de l'année précédente, sans pouvoir dépasser huit fois le plafond de la Sécurité sociale. Il est aussi possible d'utiliser le plafond épargne retraite en couple : en clair, les plafonds peuvent s'additionner dans un ménage qui possède plusieurs PERP ou Perco.

Plafond épargne retraite non utilisé

Le cumul des plafonds épargne retraite est notamment à prendre en compte si les montants déclarés sont inférieurs. En effet, dans ce cas, la différence entre le plafond et le montant effectivement déductible pour une année donnée peut être reportée sur les trois ans suivants. Cela signifie qu'il est possible de conserver une sorte de crédit reposant sur le plafond non utilisé, et ainsi de repousser éventuellement le plafond par la suite.

Déduction des cotisations épargne retraite

L'ensemble des revenus du travail - selon le montant inscrit sur son avis d'imposition - est pris en compte pour déterminer la base de la déduction des cotisations épargne retraite et le plafond qui sera appliqué.

Epargne