Les outils de machine learning utilisés par Google désormais open source

TensorFlow est la boite à outils permettant aux ingénieurs de Google de tirer profit du deep learning. Elle est désormais ouverte et accessible à tous.

Google vient d'ouvrir les sources de la technologie de machine learning qu'il utilise en interne. Baptisée TensorFlow, elle est désormais disponible sous licence Apache. Développée depuis 2011, elle portait un autre nom (DistBelief) au début, mais, forte de sa capacité à pouvoir apprendre toute seule, elle permettait déjà à Google de pouvoir détecter un chat dans une vidéo YouTube non tagguée, d'améliorer la reconnaissance vocale ou la recherche de photos. Mais elle était alors, admet Google, assez difficile à configurer, et à partager. TensorFlow est la deuxième génération de cette technologie, qui vient corriger ces problèmes.

TensorFlow est décrit par Google comme "flexible, portable, facile à utiliser" et deux fois plus rapide que DistBelief. Concrètement, TensorFlow se présente comme une bibliothèque indépendante, que Google offre avec des tutoriels et des outils associés (de visualisation par exemple). Google explique que ces ingénieurs s'en sont notamment déjà servis pour améliorer les résultats de recherche remontés par son moteur.

Google / Apache