Big Data : Microsoft combine SQL Server et Hadoop

Le groupe commercialise une nouvelle déclinaison de son entrepôt de données, baptisée Analytics Platform System. Objectif : répondre aux besoins de la gestion de données en masse.

Alors que Microsoft s'est doté d'un service Hadoop sur Azure, en version finale depuis octobre dernier, le groupe entend désormais proposer une solution de gestion de données en masse (Big Data) qui puisse s'installer dans les murs de l'entreprise. Dans cette optique, le géant IT américain vient d'annoncer une nouvelle offre combinant sa base historique SQL Server et la plateforme Hadoop.

Baptisée Analytics Platform System (APS), il s'agit d'une évolution de son offre d'entrepôt de données SQL Server Parallel Data Warehouse. L'infrastructure permet ainsi à la fois de gérer des requêtes lancées sur l'entrepôt de données traditionnel, mais aussi sur une région Hadoop, qu'elle soit installée sur une appliance en interne ou un cluster tiers.

A l'occasion de la conférence de presse dévoilant le nouveau produit, le PDG de Microsoft Satya Nadella a annoncé que les ventes annuelles de SQL Server représentaient 5 milliards de dollars.

Microsoft / Big Data