Piwik, une alternative Open Source crédible face à Google Analytics

Piwik ou Google Analytics Solution de Web Analytics évitant de confier ses données à un tiers, Piwik n'offre cependant pas tout le potentiel de Google Analytics. Mais, la solution pourrait commencer à intéresser sérieusement de nombreuses entreprises.

Piwik est une solution Web Analytics, comme Google Analytics, mais Open Source. Les données concernant le trafic des sites Web analysés peuvent donc être hébergées en interne, ce qui constitue sans doute l'atout le plus attractif de l'outil. "A mon sens, confier l'hébergement des données générés par Piwik à un tiers diminue sensiblement l'intérêt de cette offre", explique Pierre Barthélemy-Ivanoff, consultant SEO et Web Analytics chez Smile, société de services spécialisée dans l'Open Source.

Fonctionnalités : les différences entre Google Analytics et Piwik 

Temps réel, tableaux de bord personnalisables, variables personnalisées, mesure de l'activité e-commerce, de la rapidité du site, suivi des conversions, analyse des sources de trafic... Toutes les fonctionnalités proposées par Piwik sont disponibles dans Google Analytics. Mais l'inverse n'est pas tout à fait vrai.

La couverture fonctionnelle de Piwik est moins complète que celle de Google Analytics. "Les croisements de données entre tableaux de bord sont largement plus performants sur Google Analytics. Filtres, segments personnalisés... tout cela manque à Piwik pour analyser plus finement les résultats", concède l'expert de Smile. Le tracking d'actions et d'événements peut aussi faire défaut. "Ce qui constitue un manque sensible, qui peut même être un facteur bloquant pour certains", admet aussi le spécialiste. Le tracking des campagnes est aussi plus limité du côté de Piwik.

Les alertes personnalisées manquent également encore à l'appel dans la solution Open Source, mais elles sont dans les starting-blocks, et devraient être intégrées dans la prochaine mise à jour majeure de l'outil (aujourd'hui en version 1.9). Des fonds doivent d'abord être rassemblés pour développer cette version 2.0, qui pourrait bien ne pas voir le jour avant 2014.

piwik
Ce à quoi peut ressembler un tableau de bord Piwik... © Piwik

Piwik propose quand même quelques petites fonctionnalités particulières. Par exemple, l'outil permet de connaître le contenu vu avant et après une page précise. L'outil fait également automatiquement remonter les pages qui font fuir les visiteurs du site. Une possibilité également fournie par Google Analytics, mais pas nativement. Une option permet aussi simplement de surveiller les erreurs 404. Enfin, dernier petit avantage fonctionnel en faveur de Piwik, le flux de visiteurs "assez illisible du côté de Google Analytics", est "bien plus clair" sur Piwik, selon Pierre Barthélemy-Ivanoff.

Piwik : une communauté active, de nombreux plugins, et une migration depuis Google Analytics facilitée

Piwik peut être très facilement associé à des sites bâtis grâce à WordPress, Joomla!, Drupal, Magento, Prestashop... Des plugins efficaces existent pour la plupart des CMS populaires, même si le spécialiste de Smile explique préférer gérer l'intégration lui-même, pour mieux en maîtriser les subtilités. "Le taggage en lui-même n'est d'ailleurs pas bien différents de celui de Google Analytics. Des outils de récupération de l'historique des données générées avec Google Analytics existent aussi", précise-t-il.

"Piwik a beaucoup mûri ces deux dernières années"

Aspect toujours important pour une solution Open Source ou de Web Analytics : sa communauté. Là encore, celle de Piwik ne peut évidemment pas rivaliser avec celle Google Analytics. Même si elle n'a pas non plus à en avoir honte : "Les forums sont actifs, et les Français pourront y trouver des réponses", a pu observer Pierre Barthélemy-Ivanoff. C'est d'ailleurs Matthieu Aubry, un Français, qui a créé la solution et qui dirige aujourd'hui le projet Open Source. Il lui arrive même de répondre en français sur le forum.

Sur ces forums, principalement anglophones, le spécialiste de Smile reconnaît quand même que les discussions restent assez techniques. "Ils sont essentiellement fréquentés par des développeurs, et assez peu orientés vers l'utilisateur final ou professionnel du marketing, mais c'est en train de changer et de s'ouvrir", a pu noter l'expert de Smile.

Globalement, fait-il remarquer, "l'outil a beaucoup mûri ces deux dernières années, et peut désormais répondre à bien des besoins. Il peut tout à fait être conseillé pour un usage professionnel. Ce qui n'était pas autant le cas il y a quelques années où il y avait encore trop de limites". Aujourd'hui, admet-il, l'utilisation de Piwik n'est pas massive, et l'outil reste encore assez discret au niveau professionnel, et plutôt réservé à des sites d'assez faible envergure. Mais Piwik revendique une utilisation sur un demi-million de sites Web, un chiffre en constante progression.

Google Analytics / Web Analytics