RIM augmente son OPA sur Certicom pour contrer VeriSign

Le constructeur canadien du BlackBerry avait tenté fin décembre 2008, par le biais d'une OPA hostile à hauteur de 50 millions de dollars, de mettre la main sur l'éditeur spécialisé dans le chiffrement, Certicom. Mais RIM avait finalement dû renoncer, en raison d'une décision de justice et de l'opposition du comité de direction de Certicom. L'éditeur avait en revanche été plus à l'écoute de la proposition d'acquisition amicale de VeriSign. Les deux entreprises ont ainsi conclu un accord pour un prix de rachat de 72 millions d'euros courant janvier. Ne souhaitant pas voir Certicom passer dans le giron de VeriSign, RIM a contre-attaqué lundi en annonçant mettre 106 millions de dollars dans la balance. VeriSign a jusqu'au 11 février pour proposer une nouvelle offre.

RIM / Verisign