Videdressing.com : cloud et Big Data pour gérer la montée en charge

Videdressing : cloud et big data Le site d'achat-vente communautaire utilise le CDN CloudFront d'Amazon pour optimiser l'affichage de 2 millions d'images. Des projets Hadoop et IaaS sont à l'étude.

Co-fondé par Meryl Job et Renaud Guillerm, le site de vente en ligne communautaire Videdressing.com a connu un succès fulgurant depuis sa création en 2009. Revendiquant pas moins de 500 000 membres et 650 000 articles en ligne, le site a dès le départ misé sur les technologies open source pour soutenir son infrastructure web et technique. "L'architecture Unix qui a été mise en place à l'époque a été choisie pour des questions de robustesse, et la possibilité de plugger facilement pas mal d'outils dont de monitoring", explique Romain Minchella, directeur technique du site. 

Parmi les briques utilisées, on citera notamment Nginx (comme serveur frontal), Apache SolR (serveur d'indexation), MySQL (base de données) ou Ubuntu (OS serveur) et Varnish (serveur de cache). Sachant que du côté de l'outillage en gestion de contenu et d'e-commerce, c'est une solution maison basée sur le framework Zend qui a été mise en place. Et ce, suite à une refonte "from scratch" après l'abandon de Drupal 6 et du module de gestion de panier Ubercart. 

5
Le site Videdressing.com repose sur un framework Zend personnalisé. © Capture JDN

Le choix du CDN d'Amazon Web Services

L'un des principaux challenges de Videdressing.com ? La gestion de la latence lors de l'affichage des images, très nombreuses (2 millions) et présentes dans plus d'une dizaine de formats. "Nous avons réfléchi dès le départ à l'utilité d'un CDN qui devait être simple à mettre en place et ne pas coûter trop cher. C'est pourquoi nous avons opté pour la solution CloudFront d'Amazon", fait savoir Romain Minchella. "La mise en place du CDN a permis d'enlever une charge serveur importante, et bénéficier de temps de chargement et d'affichage beaucoup plus rapides."

Concernant les projets d'évolution technique, Videdressing.com n'en manque pas. Ils devraient selon toute vraissemblance tourner autour du cloud et du Big Data. "Du côté de nos serveurs de données, nous réfléchissons à basculer vers une base NoSQL et Hadoop pour gagner en performance et en haute disponibilité", précise Romain Minchella. "Nous nous intéressons également aux offres de cloud d'infrastructure, de type IaaS, pour nos serveurs frontaux. Ce qui nous permettrait aussi de mieux répondre aux problématiques de montée en charge saisonnière ou non." 

Amazon / Big Data