Microsoft veut former à Linux

En partenariat avec la fondation Linux, l'éditeur lance une formation certifiante centrée sur Linux. Elle a pour but d'accompagner les informaticiens souhaitant utiliser l'OS sur son cloud.

Nouvelle initiative de Microsoft dans l'open source. En partenariat avec la fondation Linux, l'éditeur lance une certification centrée sur Linux. Elle a pour but d'apprendre à exploiter l'OS open source sur le cloud du groupe américain.

Cette initiative n'est pas forcément une surprise. Microsoft axe désormais une grande partie de la politique technologique d'Azure sur l'open source. Au total, près d'une cinquantaine d'applications et briques open source sont, pour l'heure, déjà implémentées sur le cloud.

Une stratégie qui vise, aussi, à répondre à une demande. Microsoft a récemment dévoilé qu'un quart des instances opérées sur Azure par ses clients embarquent Linux.

Une certification composée de deux modules

Pas étonnant donc que Microsoft souhaite, également, accompagner ce mouvement avec une nouvelle offre de formation. La certification proposée implique de passer deux modules. L'un permet d'obtenir la certification Microsoft Specialist "Implémenter des solutions d'infrastructure Azure" (test 70-533). Le second renvoie aux examens de la certification LFCS de la Fondation Linux sur l'administration de système Linux. Ces modules sont proposés par des centres de formation agréés.

"Microsoft aime Linux". C'est le message que Satya Nadella, le PDG de Microsoft, entend désormais faire passer. Un positionnement qui a été pour la première fois dévoilé en octobre 2014Crédit : Microsoft

Au total, Microsoft prend en charge sept distributions Linux sur Azure : Ubuntu, CentOS, Suse Linux Enterprise, openSUSE, Oracle Linux, ainsi que Debian et Red Hat - dont le support dans le cloud de l'éditeur a été introduit plus récemment (lire l'article : Red Hat devient l'arme de Microsoft pour vendre Azure aux linuxiens).

Microsoft / Linux