Dossier Collaboratif : le match Slack vs HipChat

Connaissant un vif engouement, les deux outils de chat d'entreprise orientés gestion de projet présentent à première vue des approches similaires. Quelques fonctionnalités les différencient toutefois.

Les utilisateurs d'internet de la première heure s'en souviennent. Il y a 25 ans, les IRC (Internet Relay Chat), ces salons de discussions, permettaient de tenir des conversations avec le monde entier sur les sujets les plus variés. En 2015, des applications web comme Trello, Asana ou ChatGrape tentent de renouveler le concept en le replaçant dans le monde de l'entreprise.

Des outils collaboratifs temps réel dits de ChapOps

Sur ce créneau désigné sous le terme de "ChatOps", les deux éditeurs les plus en vue sont Slack et Atlassian - avec son produit HipChat. Ils connaissent un vif engouement outre-Atlantique et attisent l'intérêt des investisseurs. Atlassian vient d'entrer en Bourse (la société a été valorisée 5,8 milliards de dollars le premier jour de sa cotation). Déjà évaluée à 2,8 milliards de dollars, la licorne Slack devrait pouvoir en faire de même dans les prochains mois.

Disponibles sous iOS, Android ou Windows, ces deux applications de travail collaboratif en temps réel sont avant tout destinées aux petites équipes projets. Arborant un même "look and feel" épuré, elles présentent des fonctionnalités similaires : discussion en groupe ou en message privé, échange de fichiers en mode "glisser-déposer", notifications et alertes mail… Seul le nom des salons de discussions change : il s'agit des "channels" pour Slack, et des "rooms" pour HipChat.

Interface graphique d'HipChat à gauche, et de Slack à droite.

Les codes de Twitter et Facebook

Les interfaces de Slack et HipChat reprennent les codes de Facebook et Twitter avec la possibilité d'interpeller une personne en particulier avec un arobase ou de tenir des conversations sur un sujet transverse à l'aide d'un hashtag. Sans oublier les emojis pour pimenter les discussions.

Des app stores et outils d'intégration

Sur le plan stratégique aussi, les deux rivaux se collent à la culotte. Pas de politique de tarif dégressif, ils adoptent un prix unique, par utilisateur et par mois, plutôt attractif. Leurs solutions SaaS peuvent être testées en mode freemium avec un nombre d'utilisateurs illimités mais un espace de stockage et un volume de messages restreints.

Tous deux ont développé des app stores et des outils d'intégration pour fédérer des applications tierces et constituer un écosystème autour de leur plateforme. Les deux sociétés se copient parfois jusqu'à l'absurde. En novembre, Slack annonçait un partenariat avec le service de VTC Lyft pour réserver une voiture avec chauffeur privé directement depuis son module de chat. Un mois plus tard, HipChat faisait de même avec Uber !

Collaboratif / Gestion de projet