Avec Cloud Search, Google coiffe G Suite... d'un moteur de recherche

Le nouvel outil arrive en version finale. Il offre un moteur de recherche qui va pouvoir indexer l'ensemble des contenus de l'utilisateur... de manière personnalisée.

En juin juin dernier, Google avait levé le voile sur un nouvel outil visant à compléter G Suite d'un moteur de recherche (nom de code : Springboard). Jusqu'ici en bêta, le produit, baptisé Cloud Search, arrive en version finale. Il va commencer à être proposé aux abonnés de G Suite à partir du 14 février. Il sera réservé aux forfaits Business et Enterprise (lire le post de cette annonce).

Cloud Search doit permettre aux utilisateurs de G Suite de retrouver des contenus parmi l'ensemble des documents qu'ils auront pu enregistrer ou partager - que ce soit dans Gmail, Calendrier, Docs, Drive, Contacts, etc. Le moteur est aussi dessiné pour rechercher des contacts. "Cloud Search s'adosse aux mêmes technologies que celles utilisées pour Google Search, notre moteur de recherche grand public. C'est notamment le cas pour le machine learning", explique Google. "Dans Cloud Search, l'auto apprentissage va permettre d'assister proactivement l'utilisateur, et lui pousser des informations et recommandations qui pourraient se révéler utiles en fonction de son historique de travail et de relations."

Avec Cloud Search, Google commence à dessiner les contours d'une digital workplace, c'est-à-dire un environnement proposant aux professionnels une vue intégrée et personnalisée de leur information. Une démarche que d'autres géants informatiques ont commencé également à proposer - par exemple Microsoft (avec l'Office Delve), IBM (avec Verse) et plus récemment Dropbox (avec Paper).

Capture de Google Search. © Capture Google

 

Google / Moteur de recherche

Annonces Google