Google protège Chrome contre les attaques de l'informatique quantique

Mountain View craint qu'un ordinateur quantique puisse casser un jour le chiffrement de certaines communications, et va tester un nouvel algorithme de protection contre cette menace.

L'informatique quantique n'en est qu'à un stade expérimental, mais déjà, Google veut protéger ses produits des potentielles nouvelles attaques que pourront réaliser les ordinateurs quantiques. Plus exactement, le géant de Mountain View craint qu'un jour de tels ordinateurs puissent casser le chiffrement utilisé par TLS, celui qui sécurise les pages Https.

Pour éviter cela, Google va tester un nouvel algorithme, baptisé New Hope, qui va agir en surcouche de la méthode actuellement utilisée par TLS. L'éditeur va l'intégrer dans la version de test "Canary" de son navigateur Chrome, et dans certains de ses domaines.

Google prévient bien qu'il s'agit d'une expérimentation, et ne veut pas que New Hope devienne un standard. Au contraire, l'expérience devra s'arrêter d'ici deux ans, afin de pouvoir utiliser une autre méthode censée être meilleure.

Chiffrement / Google