Nana Baffour (Getronics) "Nous envisageons des acquisitions en France pour booster notre croissance locale"

L'entrepreneur américano-brésilien détaille sa stratégie concernant l'ESN qu'il a acquise en juillet dernier. Getronics est très présent en France, notamment via une activité de cloud managé reprise à Colt.

Nana Baffour est CEO et président du conseil d'administration de Getronics. © Getronics

En juillet dernier, l'entrepreneur américano-brésilien Nana Baffour rachetait l'ESN Getronics à Aurelius via le fonds d'investissement Bottega InvestCo (dont il est principal actionnaire). Fort de 4 500 collaborateurs, Getronics est présent en Amérique Latine, Asie et Europe, avec à la clé des implémentations dans 20 pays. Son chiffre d'affaires s'élevait à environ 500 millions d'euros en 2016. Le groupe est très présent en France depuis l'acquisition en avril 2016 des services de cloud managé de Colt. Une activité qui s'adosse à un réseau de data centers répartis sur une douzaine de sites en Europe.

JDN. Quelles sont vos ambitions pour Getronics ?

Nana Baffour. Getronics a été créée il y a 130 ans (la société était initialement spécialisée dans les équipements électriques de surveillance et de contrôle des installations publiques et de transport, ndlr). La société s'est assez rapidement spécialisée dans les solutions de workplace. C'est un domaine qui a beaucoup évolué. Il y a 70 ans, il s'agissait de réparer des machines à écrire. Ensuite de développer des activités autour de l'informatique, du poste de travail et du téléphone. Aujourd'hui, l'environnement de travail change encore, et de manière rapide. On envisage désormais jusqu'à intégrer des espace de travail numérique au sein des voitures connectées. A chaque époque, la vocation de Getronics a été de fournir des outils de productivité en phase avec son temps. Dans le contexte actuel de transformation numérique de l'environnement de travail, nous ambitionnons de doubler notre activité d'ici trois ans, et donc d'atteindre le milliard de dollars de chiffre d'affaires en 2020.

Quelle est votre politique produit ?

Nous cherchons à faire en sorte que nos solutions numériques de workplace soient "drivées" par le cloud. Dans cette optique, nous intégrons de plus en plus notre offre de cloud managé à nos solutions orientées workplace. L'idée est de proposer une épine dorsale permettant d'accéder aux applications de travail à tout moment et depuis n'importe quel terminal.

"Nous comptons atteindre le milliard de dollars de chiffre d affaires d ici 2020"

Dans le même temps, nous souhaitons proposer des offres associant services de cloud managé, applications managées, et environnements numériques de travail. L'idée est de créer une solution packagée qui évite aux clients de recourir à plusieurs fournisseurs tout en proposant un modèle de relation partenariale durable par opposition à un modèle purement transactionnel.

Quid de votre stratégie de croissance ?

Nous comptons réaliser environ 75% de notre croissance dans les deux ans par le biais d'acquisitions, et la part restante de manière organique. Notre stratégie d'acquisitions est guidée par plusieurs critères. Nous recherchons des entreprises qui disposent d'une base de clients ou de solutions que nous n'avons pas, mais aussi qui peuvent nous permettre de renforcer nos différentes implantations géographiques. Enfin, nous étudions des sociétés IT positionnées sur des verticales, par exemple dans la finance, la santé ou le retail.

Avez-vous une démarche de cloud hybride, voire multi-cloud ?

Nous disposons d'une plateforme de cloud hybride dans notre offre. En parallèle, nous développons aussi une plateforme d'orchestration pour assurer le pilotage d'applications quels que soient leur lieu d'hébergement : notre cloud, des centres de données privés ou publics, des infrastructures de partenaires, etc. Elle permet à nos clients de gérer la manière d'interagir avec leurs systèmes, dans toute leur variété, qu'il s'agisse d'applications financières comme SAP ou d'outils de vente comme Salesforce.

Qu'en est-il de votre stratégie en France ?

Comme vous le savez, nous avons une grosse activité en France en matière de cloud. C'est un marché qui dispose d'une base importante d'entreprises de taille moyenne. Or, il s'agit de la cible sur laquelle nous sommes le mieux positionné. Nous estimons par conséquent que la France est un pays clé en vue de développer nos nouvelles offres combinant solutions de workplace et cloud. Nous envisageons d'ailleurs de réaliser des acquisitions en France pour booster notre croissance locale.

Biographie professionnelle : Serial-entrepreneur américano-brésilien, Nana Baffour est CEO et président du conseil d'administration de Getronics. Il est l'actionnaire principal du fonds d'investissement brésilien Bottega InvestCo qui a acquis Getronics en juillet dernier. Nana Baffour est aussi cofondateur de l'ESN Midas Medici Group Holding. 

A lire aussi : 

Décideurs

Annonces Google