Numergy vs Cloudwatt : le match Numergy : l'entreprise d'abord

Bénéficiant du data center et de l'expertise de SFR, Numergy va être le plus rapide à commercialiser des services Cloud en s'appuyant sur cette infrastructure. "Nous avons racheté à notre actionnaire SFR une plateforme de Cloud Computing capable de délivrer un service d'infrastructure, IaaS, à destination des entreprises", explique Amaury de Baynast, directeur marketing et communication de Numergy. "Il s'agit de proposer une exploitation simple de machines virtuelles répondant aux grands cas d'usage du Cloud d'entreprise, c'est-à-dire l'hébergement d'applications métier, des plateformes de test et de développement et de l'hébergement web et e-commerce." Numergy s'est appuyé sur une infrastructure de serveurs HP et sur l'hyperviseur VMware mise en place par SFR pour délivrer cette offre auprès des entreprises.

baies au sein du data center de numergy.
Baies au sein du data center de Numergy. © Numergy

Néanmoins, le business model de Numergy diffère de celui d'Amazon Web Services. Le français entend privilégier une approche indirecte, et proposer son IaaS via ses 130 partenaires. Il propose donc ses machines virtuelles aux éditeurs de logiciels SaaS, aux SSII et brokers Cloud pour qu'ils exploitent son infrastructure. "Nous avons effectivement une offre que nous avons baptisée Numergy Self Service. C'est en quelque sorte notre vitrine à laquelle les entreprises ont accès via Internet, mais cela reste une offre relativement bridée dont le but est de permettre aux entreprises de découvrir nos servies via deux mois gratuits. Mais, généralement, une entreprise qui veut être cliente de nos services va passer par un intégrateur."

L'offre "publique" de Numergy propose de l'hébergement de machines virtuelles Linux ou Windows, avec 5 paliers de puissance directement accessibles. Deux autres paliers, avec de 4 à 8 processeurs virtuels, nécessitent d'appeler un commercial de Numergy. Les tarifs vont de 0,0172 € HT de l'heure à 0,0962 € HT de l'heure. L'opérateur de cloud facture la bande passante, et garantie un volume de stockage attaché à la VM. A noter qu'il est possible d'opter pour un taux de disponibilité de 99,99% supérieur au 99,9% proposé par défaut.

Le virage OpenStack a été pris en juin 2014

Cette offre de virtualisation VMware s'est vue complétée d'une offre OpenStack le 15 juin dernier. "Notre objectif était de fournir des services disposant d'une interface permettant à nos partenaires une industrialisation du Cloud", détaille Amaury de Baynarst. "C'est une solution idéale pour les infogérants, les intégrateurs et éditeurs de logiciels Saas."

Autre offre Cloud en cours de finalisation : Numergy Santé. L'opérateur a ainsi été agréé hébergeur de données de santé. Il propose désormais son infrastructure à tous les offreurs de solutions à destination des professionnels de santé (médecins, pharmaciens, hôpitaux...). Ils vont pouvoir bénéficier de l'agrément décroché par Numergy pour lancer plus rapidement leurs propres solutions.

Enfin, Numergy prépare une offre de Big Data. Le français s'est allié à Canonical pour proposer une solution Hadoop hébergée. Actuellement en beta, elle devrait être commercialisée en fin d'année.

Cloudwatt / Numergy