Comparatif des offres WordPress en mode cloud Microsoft Azure : force et complexité

Avec son offre Scalable WordPress, Microsoft propose d'héberger des sites basés sur WordPress sur son cloud Azure. Comparé à la création ultra-rapide d'un compte sur Wordpress.com, l'accès à Scalable WordPress est plus complexe car il requiert la création d'un abonnement Windows Azure avec de multiples options proposées. Autre contrainte : seules les sessions standard peuvent supporter l'application WordPress. Impossible d'opter pour les images virtuelles Free et Basic les moins couteuses. 

Scalable WordPress fait appel au cloud de ClearDB pour MySQL

azure propose un configurateur d'installation wordpress.
Azure propose un configurateur d'installation WordPress. © Capture / JDN

L'instance S1, la moins couteuse compatible avec WordPress est facturée environ 56 euros par mois (ou 0,0745 euros par heure). Elle offre une machine virtuelle ne disposant que d'un seul cœur, de 1,75 Go de mémoire, et 50 Go de disque. La S2, qui comporte 2 cœurs et une mémoire RAM deux fois plus importante est facturée environ 111 euros par mois. Quant à l'instance S3, elle est tarifée 222 euros par mois. Un coût auquel il faut ajouter celui du trafic réseau sortant lorsqu'il dépasse 5 Go par mois.

L'installation proposée par Microsoft exploite le service de base de données MySQL fourni par ClearDB en mode cloud. C'est ce service qui assurera la persistance des données entre vos différentes instances WordPress sur Azure. Ce recours à ClearDB MySQL Database est gratuit jusqu'à 20 Mo de données, puis facturé 9,99 dollars par mois lorsqu'on dépasse 20 Mo. Au-delà, il offres des forfaits de 49,99 dollars par mois, et 99,99 dollars par mois.

Microsoft Azure Scalable WordPress en bref
Source : JDN
Points fortsMultiples data centers du cloud Microsoft, Souplesse dans le choix de l'architecture
Points faiblesComplexité du pricing, Absence de forfait gratuit

Microsoft / CMS