Slack : comment l'utiliser pour gagner en efficacité ? Les intégrations proposées par Slack

Slack offre déjà un grand nombre d'intégrations avec des services cloud complémentaires. Par défaut, le compte Slack de chaque utilisateur est connectable à un compte Google Drive. En réponse au lancement par Microsoft d'un outil de collaboration temps réel (Teams), la société de San Francisco a par ailleurs annoncé vouloir renforcer son intégration à la suite de productivité G Suite de Google (lire l'article : Slack s'allie à Google pour contrer Microsoft Teams).

Au fil des mois, le nombre d'applications s'intégrant à Slack n'a cessé de s'étendre. Plus de 750 sont actuellement proposées. Au programme : des connecteurs vers Salesforce, Dropbox, MailChimp, IFTTT, Desk.com ou Twitter. Beaucoup s'adressent plus particulièrement aux développeurs. Des connecteurs sont ainsi disponibles pour Visual Studio Online et bien d'autres outils comme GitHub, Jira, Nagios, Code Climate, etc. Slack propose par ailleurs un annuaire d'entreprise qui permettra de gérer les droits d'accès des salariés à sa plateforme et à toutes ces apps tierces.

de nombreux services tiers peuvent être intégrés à slack.
De nombreux services tiers peuvent être intégrés à Slack. © Slack

Enfin, plusieurs connecteurs permettent de personnaliser le service et surtout de l'intégrer à d'autres applications. Slack proposent ainsi un connecteur vers Amazon SQS, le service de gestion de file d'attente du cloud Amazon, le connecteur Bots pour piloter le robot logiciel temps réel de Slack, des connecteurs pour envoyer ou extraire des données de Slack ou même un mode "ligne de commande" pour piloter Slack.

outils tiers de personnalisation.
Outils tiers de personnalisation. © Capture / JDN

Collaboratif / Réseaux sociaux