Les apps Android arrivent bientôt sur les Chromebooks

Google planche sur un procédé qui doit permettre de faire tourner nativement les applications Android sous Chrome OS.

Chrome OS va bientôt pouvoir accueillir des applications Android. C'est là l'une des annonces marquantes réalisées par Google lors de son événement annuel à destination des développeurs organisé du 18 au 20 mai sur son campus de Mountain View. Pour réaliser ce tour de passe-passe, les équipes de R&D du groupe américain ont choisi une technique de pointe qui se veut légère et performante : la virualisation par container Linux.

Grâce aux containers, les apps Android pourront être exécutées sous Chrome OS sans limitation fonctionnelle. A la manière d'apps natives, elles pourront, aussi, interagir avec le système de fichiers, les gestionnaires réseau et d'alertes de Chrome OS... sans oublier les dispositifs matériels du terminal (type caméra et autres pilotes). A terme, les utilisateurs de Chromebooks auront, également, accéder au Play Store : la boutique de Google dédiée aux applications Android.

Chrome OS : un système un peu plus natif

Google proposait déjà une brique dessinée pour exécuter des applications Android sous Chrome OS (Android Runtime for Chrome). "Mais il ne s'agissait pas d'une implémentation native. Les éditeurs avaient par conséquent des adaptions à réaliser. Avec le nouveau procédé, les développeurs n'auront plus rien à faire", précise Kan Liu, directeur de la gestion de produit chez Google, dans les colonnes de Techcrunch.

Bonne nouvelle pour les professionnels utilisant des Chromebooks, l'ensemble des apps de productivité disponibles dans le Play Store leur seront donc accessibles (les apps Office pour Android ou Photoshop Express, par exemple)

Dans un premier temps, Google prévoit d'ouvrir le portage des apps Android aux développeurs (à partir de juin). Et ce, sur un nombre restreint de terminaux (le Chromebook Pixel, l'Asus Chromebook Flip et l'Acer R11). L'ouverture au public sera effective "plus tard dans l'année", indique Google sans plus de précisions.

Plus de Chromebooks que de Macs écoulés aux US au 1er trimestre

Positionné historiquement par Google comme un OS Web (taillé pour utiliser ses Google Apps), Chrome OS s'oriente donc un peu plus vers un système d'exploitation classique capable d'exécuter, aussi, des apps natives et pas seulement des services en ligne.

L'information intervient alors que les livraisons de Chromebooks viennent de dépasser pour la premières fois celles des Macs aux États-Unis (dixit IDC). Au premier trimestre 2016 , 2 millions de Chromebooks ont été écoulés outre-Atlantique contre 1,8 million d'ordinateurs Apple. Un succès qui serait principalement dû à la pénétration croissante des terminaux estampillés Google dans les écoles primaires, les collèges et les lycées américains.


A lire aussi :

 

Google / Android