Stratégie cloud : voici un graphique pour se situer par rapport aux autres

De la stratégie la plus basique à la plus avancée en matière de cloud computing, ce graphique permet d'identifier le degré de maturité de son entreprise sur ce terrain... et de se comparer aux autres.

Vous avez toujours voulu savoir comment se situe la maturité de votre entreprise par rapport aux autres sur le front du cloud computing. Une récente étude d'IDC pourrait bien vous faciliter l'exercice. Commanditée par Cisco, elle a été réalisée auprès de plus de 6 100 cadres à travers le monde, tous utilisateurs actifs de services cloud. 

22% des entreprises n'ont pas de stratégie concernant le cloud

Seules 31% des personnes interrogées par IDC affirment que leur organisation met en œuvre une stratégie cloud avec un bon niveau de maturité, c'est-à-dire une stratégie cloud qu'IDC qualifie de "reproductible", "managée" ou "optimisée" (voir les définitions de chacun de ces niveaux stratégiques sous le graphique). A l'inverse, 22% des répondants indiquent n'avoir aucune stratégie dans ce domaine... Quant à la part restante des professionnels consultés (47%), elle fait état de stratégies opportunistes ou tactiques, avec par exemple l'objectif de répondre à des besoins immédiats ou encore d'obtenir des améliorations à court terme.

Graphique tiré de l'étude d'IDC "Cloud Going Mainstream", commanditée par Cisco. © IDC

Définitions données par IDC des actions correspondant à chaque niveau de stratégie cloud 

  • 1. Stratégie ad hoc : lancer un processus pour accroître la sensibilisation des équipes au cloud, utiliser le cloud du fait d'un besoin immédiat et souvent de manière non-autorisée,
  • 2. Stratégie opportuniste : expérimenter, avec un objectif d'amélioration à court terme, l'accès à des ressources IT à travers le cloud, considérer le cloud pour de nouvelles solutions ou des environnements informatiques isolés,
  •  3. Stratégie reproductible : introduire un accès plus agile aux ressources IT via la standardisation et l'implémentation de bonnes pratiques, s'appuyer sur des portails en self-service pour accéder aux services cloud,
  • 4. Stratégie managée : mettre en œuvre une approche du cloud cohérente et basée sur des bonnes pratiques pour l'ensemble de l'entreprise, orchestrer la fourniture de services via un ensemble de ressources intégrées,
  • 5. Stratégie optimisée : délivrer des produits et services innovants basés sur l'IT depuis des fournisseurs cloud internes et externes, piloter l'innovation métier via un accès transparent à la ressource IT en se basant sur la valeur du métier et des indicateurs de coût transparents.  

Méthodologie : l'étude d'IDC a été réalisée auprès de 6 159 cadres, tous utilisateurs actifs de services cloud dans de multiples domaines. 31% des répondants sont situés en Amérique du Nord, 27% en région Europe, Moyen-Orient et Afrique, 37% en Asie-Pacifique et 5% en Amérique Latine.

Autour du même sujet