Nouvelles offres digitales : IBM va investir 4 milliards de dollars en 2015

En matière de cloud, de mobilité, d'analytics, de sécurité et d'outils sociaux, Big Blue investit... et compte générer un chiffre d'affaires annuel de 40 milliards de dollars d'ici 2020.

En 2014, IBM avait déjà indiqué, par la voix de son CEO Virginia Rometty, se concentrer sur cinq axes de développement : le cloud computing, la mobilité, l'analytics, la sécurité, et les outils collabratifs et sociaux. Des domaines tous associés aux défis relevés actuellement par les entreprises en matière de transformation digitale. A l'occasion d'une conférence à destination des analystes financiers ce 26 février, le groupe a annoncé son intention d'allouer une enveloppe de 4 milliards de dollars à ces domaines sur 2015.

Ces cinq activités stratégiques d'IBM ont généré au total 25 milliards de dollars en 2014, soit 27% de l'ensemble du chiffre d'affaires du géant informatique américain. Lors de cette nouvelle conférence, Virginia Rometty a précisé ses nouveaux objectifs. Elle table sur un chiffre d'affaires de 40 milliards pour l'ensemble de ces activités d'ici 2020. Ce qui pourrait alors représenter un peu plus de 40% des résultats du groupe, en se basant sur les prévisions des marchés financiers.

Depuis quelques mois, force est de relever qu'IBM accélère la sortie de nouvelles offres visant à accompagner ses clients sur ces segments. Les solutions d'analytics (notamment en mode cloud) disponibles autour de sa technologie de supercalculateur Watson ne cessent de s'enrichir. En 2014, Big Blue a aussi lancé son service cloud de plateforme Bluemix. Il n'a pas hésité à refondre son offre collaborative et de messagerie avec Verse, et plus récemment à signer un partenariat avec Apple pour se doter d'une offre mobile digne de ce nom.

IBM / Mobilité