Comment les grandes entreprises urbanisent leurs systèmes d'information Crédit du Nord : une culture de l'urbanisation ancrée depuis les années 1980

Président de la chaire d'architecture informatique de Centrale Paris depuis 2007, Jean-René Lyon n'est pas arrivé là par hasard. Ce centralien diplômé de l'Université de Stanford a été DSI du Crédit du Nord et d'Axa dans les années 1980 et 1990. Au sein du Crédit du Nord, il a été à l'origine d'un des tous premiers chantiers d'urbanisation d'envergure mené en France. C'est après une première expérience comme directeur de l'architecture du système d'information du Crédit Lyonnais qu'il rejoint la banque, et en devient le DSI. "En 1983, la productivité était très faible, de 20% inférieure à la moyenne des autres banques françaises. Le groupe essuyait des pertes structurelles", se rappelle Jean-René Lyon.

 

jean-rené lyon est directeur du centre d'excellence en architecture de centrale
Jean-René Lyon est directeur du Centre d'excellence en architecture de Centrale Paris. © Antoine Crochet-Damais / JDN Solutions

Objectif : une productivité en hausse de 30%

 

La direction générale nouvellement nommée décide de redresser l'entreprise. Le groupe compte alors 10 300 salariés - dont 5 000 en agences et 5 300 au sein des services centraux. La barre est placée très haut : une productivité de +30% sans perte de clients, un accroissement de la qualité de services et une amélioration du temps de mise sur le marché des produits.  

 

Une refonte complète de l'organisation et du système d'information est décidée. En ligne de mire, la nouvelle direction entérine la notion de fondation informatique commune à l'ensemble des systèmes, avec à la clé une volonté de pouvoir réutiliser 50% des composants développés. Station de travail unique, fichier client commun, système multi-canal, bureautique intégrée, éditique client standardisée (enveloppe unique)... La DSI pose les bases d'un système d'information bancaire de nouvelle génération.


Quel bilan en 1991 ? "Le Crédit du Nord était devenu structurellement bénéficiaire", constate Jean-René Lyon. De 600 000 en 1984, le nombre de clients est passé à 920 000. Alors que l'effectif en agence reste stable, le nombre de collaborateurs n'est plus que de 2000 au sein des services centraux. "Les études clients montraient que la qualité de services était considérée comme remarquable, et l'accélération du time to market nous a permis de gagner en moyenne trois fois plus de parts de marché sur les nouveaux produits", précise Jean-René Lyon.

 

De 600 000 en 1984, le nombre de clients passent à 920 000 en 1991

 

Dans le même temps, l'effectif informatique était passé de 384 personnes en 1984, à 356 en 1991. Et le budget informatique de 304 millions de francs en 1984 à 444 millions de francs en 1987. Il se stabilise ensuite jusqu'en 1991, représentant 11,4% des frais généraux.

 

Les prémisses d'une gestion de projet agile

"Un tel projet, à la fois de grande envergure et complexe, peut réussir que si le sponsor est de haut niveau et ambitieux, et que s'il existe une fondation IT puissante", insiste Jean-René Lyon. Mais la démarche de gestion de projet a également une place importante parmi les facteurs clés de résultat.

Assurant une livraison continue de nouvelles solutions, la DSI du Crédit du Nord avait dessiné avant l'heure les contours d'une méthode agile : une collaboration étroite entre développeurs et utilisateurs métier, une approche itérative, mais aussi outillée pour le prototypage. "Et surtout des objectifs globaux clairs, mais sans pécification détaillée", note Jean-René Lyon. La composition de l''équipe de développement des fondations ? Elle est constituée de 35 ingénieurs capables de comprendre les besoins métier et de développer.

 

"20 ans après ce chantier, les applications et les technologies du Crédit du Nord ont évolué, mais une culture de l'architecture reste", conclut Jean-René Lyon. Référentiel clients, multi-canal, station de travail universelle, autorisation, messages clients, entités du métier/identifiants... Le système d'information bancaire continue à être conceptualisé sous forme de composants et services.

Projets informatiques / Urbanisation