GoDaddy : après l'énorme panne, les sites de retour en ligne

L'hébergeur GoDaddy a vraisemblablement été victime d'un piratage qui a bloqué l'accès à des millions de sites Web hier dans la soirée. La situation est revenue à la normale.

C'est "l'une une des plus grosses pannes dans le DNS", souligne le spécialiste Stéphane Bortzmeyer (Afnic) sur son blog. En effet, hier dans la soirée, les serveurs de DNS hébergés par GoDaddy, acteur majeur de l'Internet et principal registrar des noms de domaine .com, ont été victimes d'une attaque en déni de service, empêchant l'accès à des millions de sites Internet. GoDaddy gère près de 50 millions de noms de domaine.

Un pirate se réclamant d'Anonymous a revendiqué l'attaque, sans donner aucun détail. Les dysfonctionnements ont duré plusieurs heures, de 19h à 23h30 au moins (heures françaises). GoDaddy a temporairement dû rediriger du trafic, et s'appuyer sur les services de VeriSign pour faire face à l'incident. Une porte-parole de GoDaddy, Elizabeth Driscoll, a expliqué que les services de GoDaddy étaient désormais rétablis, et l'opération de redirection terminée. Elle a assuré qu'aucune donnée sensible (mots de passe, noms, adresses) n'avait été compromise, et s'est engagée à donner plus de détails d'ici 24 heures.

Serveurs / Hébergeurs