Emploi IT 2009 : hausse du chômage, maintien des salaires La crise touche de plein fouet l'emploi informatique au second semestre 2009

Une fin d'année plus difficile

Alors que le début de l'année ne s'annonçait pas particulièrement catastrophique pour l'emploi dans le segments de l'informatique, compte tenu à l'époque de la baisse relativement plus importante de l'activité dans les autres secteurs de l'économie, les trimestres suivants ont été particulièrement pénibles.

L'étude Apec du début de l'année 2009 prévoyait, de manière prudente, certes, une croissance des recrutements sur des postes informatiques de 6% à 15%. Cela correspondait alors au recrutement de 28 000 à 30 500 employés.

Le Syntec informatique, plus optimiste, misait lui sur des recrutements à hauteur de 40 000 à 45 000 emplois. Mais tel ne fut pas le cas.

224 000 emplois détruits dès juin aux Etats-Unis

Comme souvent, la tendance finale est venue des Etats-Unis, où dès juin dernier, le marché de l'emploi informatique chutait de 3,65% par rapport à juin 2008, avec 224 000 emplois détruits.

Aux Etats-Unis, dès juin 2009, le marché de l'emploi IT chutait de 3,65%

Les chiffres de la dernière étude de la Dares (Direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques), publiés en octobre 2009, montrent que le taux de chômage dans l'informatique frise désormais avec les 6%, un record en la matière. Autre donnée inquiétante issue de la même étude, le nombre de cadres français au chômage dans l'informatique s'est accru de 1 000 personnes entre septembre et octobre 2009.

Les prévisions, elles, ne sont pas non plus au beau fixe. Une enquête Apec prévoit que les embauches de cadres devraient baisser d'ici à juin 2010 en France et en Europe.

Salaire informatique / Salaires