Suicides de salarié : Foxconn supprime les indemnités aux familles

Après avoir suscité l'émoi de la communauté internationale suite à la dizaine de suicides enregistrés ces derniers mois, le sous-traitant spécialisé dans la fourniture de pièces pour terminaux mobiles doit de nouveau faire face au feu de la critique. Si son initiative d'augmenter les salaires de ses employés de 70% pour les faire grimper à 200 euros par mois a été accueillie comme un soulagement, celle de stopper le versement d'indemnités aux familles des employés s'étant suicidés a eu de quoi choquer.

Jusqu'à présent, ces dernières recevaient une compensation maximale de 14 500 dollars, mais Foxconn a décider de ne plus la verser après la découverte d'une lettre d'un salarié s'étant suicidé évoquant l'enveloppe que sa famille allait toucher. Une insinuation qui a de quoi faire de nouveau bondir Apple, Nokia, Dell et d'autres clients de Foxconn décidés à faire eux aussi la lumière sur les dysfonctionnements de leur sous-traitant.