General Motors embauche 10 000 informaticiens

Le constructeur automobile a décidé de réinternaliser ses activités informatiques confiées à des prestataires. Il en résulte un vaste plan de recrutement sur trois ans.

General Motors s'apprête à rompre ses grands contrats d'externalisation informatique. Et dans ce cadre, le constructeur automobile prévoit de recruter 10 000 informaticiens au niveau mondial sur trois ans (dixit ComputerWorld). Pour gérer ce plan de reprise de projets, le groupe aurait décidé d'ouvrir des centres d'innovation technologique, dont l'un sera situé au Texas (à Austin) - du fait des compétences disponibles dans cet Etat.

L'informatique de General Motors est dirigée par Randy Mott depuis février dernier. Auparavant, ce dernier a notamment été à la tête des DSI de HP et Dell, mais aussi de Wal-Mart. "Nous prévoyons de rééquilibrer nos ressources d'ici trois ans dans l'optique de gérer notre activité IT en interne en la concentrant sur l'extension de nos capacités", avait-il déclaré. Le groupe recherche notamment des ingénieurs en logiciels, des analystes, des développeurs, des spécialistes du test et des architectes. Des expertises sur certaines technologies bien précises sont également recherchées (Maximo, Tableau Software et PeopleSoft).

A l'heure de l'entrée des services numériques (notamment multimédia) dans les automobiles, cette décision pourrait également s' inscrire dans une stratégie visant à améliorer l'alignement de la DSI sur la stratégie produit de l'entreprise.

Recrutement / Recrutement informatique