Recrutement : Glassdoor se lance en France et mise sur la transparence

Glassdoor en France Déjà connu outre-Atlantique sur le secteur IT, le jobboard californien lance son site en France. Zoom sur ce que compte apporter ce "Trip Advisor du monde de l'entreprise".

Glassdoor arrive en France et compte bien apporter une certaine fraicheur sur le terrain des jobboards. Ce californien vient de mettre en ligne la déclinaison française de son site (à cette adresse) ce mardi 14 octobre au matin. Le site se présente comme le "Trip Advisor du monde de l'entreprise et des recrutements".

"Les fondateurs de Glassdoor se sont rendu compte qu'il était possible de trouver rapidement en ligne des critiques de clients sur les hôtels où vous pourriez dormir, mais étrangement, il n'était pas possible d'avoir de tels avis sur une entreprise pour laquelle vous pourriez travailler. Alors que c'est quand même plus important d'avoir des avis sur l'endroit où vous allez passer la majorité de votre temps que sur le lieu où vous allez juste dormir une nuit !", raconte Pierre Moreau, un ancien de Google aujourd'hui manageur chez Glassdoor en charge de piloter l'installation en France.

Connaître les salaires pratiqués dans les entreprises

La France est le premier pays non anglophone où s'étend Glassdoor

Sur Glassdoor figurent donc des offres d'emploi classiques, comme sur n'importe quel jobboard, mais il est aussi possible de connaître les salaires réellement reversés dans les entreprises, l'ambiance qui y règne, ou les questions qui ont été posées lors des entretiens d'embauche. Les employés y déposent leurs témoignages et avis. Ils peuvent aussi noter leur PDG. Tout se fait de manière anonyme. "Glassdoor apporte une vraie transparence au monde l'entreprise et du recrutement", pense Pierre Moreau.

Le site, lancé en Californie en 2008, a d'abord pu rassembler beaucoup d'avis sur les entreprises qui l'entouraient, c'est-à-dire celles de la Silicon Valley. Le site s'est donc bien fait connaître du secteur informatique. Mais aujourd'hui, il couvre bien d'autres industries, et le limiter à l'informatique serait réducteur.

Une déclinaison française adaptée à l'Hexagone

Le site était déjà visiblement connu des Français. Un quart de son trafic international est en provenance de l'Hexagone, et pas moins de 15 000 avis ont déjà été postés depuis ce pays, même si la plupart l'ont été en anglais. Il est donc assez logique que le site choisisse la France comme première zone d'expansion non anglophone.

Pour se lancer en France via son ".fr", il a fallu traduire le site, mais aussi adapter certains points. Par exemple, il sera possible d'indiquer l'existence d'un 13e mois, qui est une spécificité française. Des employés français (mais basés aux Etats-Unis) s'occuperont de la modération avant publication des notes et avis. Des partenariats ont aussi été conclus avec quelques entreprises françaises, comme Criteo ou L'Oréal, et des photos de leurs locaux pourront apparaître sur la page d'accueil du site français.

Le slogan original "Get Hired. Love Your Job" ("Faites-vous embaucher. Aimez votre boulot") a également été traduit. En français, il devient "Découvrez la boîte. Décrochez le job". "Un slogan différent, plus modeste en français, et qui met bien l'accent sur la transparence", commente Pierre Moreau.

glassdoor
La page d'accueil du site Glassdoor.fr, avec le slogan français, et les avis sur deux structures françaises, le CNRS et l'INRIA. © Glassdoor

Recrutement