RIM : les ex-dirigeants empochent 12 millions de dollars

Le fabricant canadien a accordé de beaux parachutes dorés à ses dirigeants historiques alors que tous ses indicateurs sont au rouge. Les bénéficiaires se voient ainsi remerciés d'avoir contribué au succès du Blackberry.

RIM est en grande difficulté, mais ses deux dirigeants historiques, Mike Lazaridis et Jim Baslilie, obtiennent un parachute dorée d'une belle somme. 12 millions de dollars de primes et services vont en effet leur être accordés. Dans le détail, il s'agit d'une prime de départ de plusieurs millions, de trois millions de dollars en actions, mais aussi d'un bureau et un assistant personnel pendant deux ans, et la prise en charge de frais médicaux - y compris ceux de leur famille pendant dix ans. A noter que contrairement à Jim Balsillie, Mike Lazaridis reste dans l'organigramme du fabricant du Blackberry, en tant que vice-président du conseil d'administration de l'entreprise.

RIM s'est justifié en soulignant que ces deux ex-dirigeants avaient "révolutionné l'industrie mondiale du sans-fil avec l'introduction du BlackBerry". Aujourd'hui, le fabricant a perdu de sa superbe, annonçant des pertes opérationnelles et plan massif de licenciements. En un an, l'action RIM a perdu 70% de sa valeur. Le fabricant canadien a aussi récemment nommé un financier, Timothy Dattels, dans ses instances dirigeantes. Toutes les options sont étudiées.

RIM / Smartphone