Caen : fin de conflit chez ST-Ericsson

Le conflit qui opposait la direction du site de ST-Ericsson à Caen et les salariés vient de prendre fin. Après deux semaines d'occupation du site par les grévistes, la direction et les syndicats du fabricant de semi-conducteurs ont signé jeudi un accord de fin de conflit, qui s'est traduit sous la forme d'un PSE (Plan de Sauvegarde de l'Emploi).

Les syndicats expliquent avoir signé cet accord "sans enthousiasme". Les 114 salariés du site, en majorité des ingénieurs, souhaitaient une reprise par STMicroelectronics, qui possède 50% de la société et dont l'État est actionnaire à 14 %. STMicroelectronics a finalement refusé.